Une bri­gade gra­tuite pour ef­fa­cer les tags

Le Journal du Pays Yonnais - - La Une - Ni­co­las Pi­pe­lier

Rares sont les Yon­nais à sa­voir que la Ville met à leur dis­po­si­tion un ser­vice gra­tuit pour ef­fa­cer les graffs sur leurs murs. L’es­ca­dron an­ti-tag de la mai­rie a dé­jà ef­fa­cé 320 graf­fi­tis de­puis le dé­but de l’an­née.

Fran­çois Gau­vrit est la ter­reur des ta­gueurs. A la simple ap­pa­ri­tion de la ca­landre de son aé­ro­gom­meuse, les graf­feurs yon­nais tremblent. L’agent est le prin­ci­pal in­ter­ve­nant sur les tags pour le compte de la ville de La Roche-sur-Yon. « Dès qu’ils ap­pa­raissent sur les bâ­ti­ments pu­blics, ils sont en­le­vés dans l’heure », as­sure Pa­trick Du­rand, ad­joint à la voi­rie. Ré­sul­tat, les graf­feurs se lassent vite et pré­fèrent se ra­battre sur les mai­sons des pri­vés.

Ac­ces­sible de­puis le do­maine pu­blic

Or, rares sont les Yon­nais à sa­voir que l’es­ca­dron an­ti-tags est mo­bi­li­sable gra­tui­te­ment. Seule con­trainte : « Le tag doit être vi­sible et ac­ces­sible de­puis le do­maine pu­blic », pré­cise Da­niel Re­maud, res­pon­sable du ser­vice pro­pre­té ur­baine. Pour sol­li­ci­ter ce ser­vice, il suffit de contac­ter La Roche ser­vices au 02 51 47 49 02 ou rem­plir un for­mu­laire en ligne sur www. ville-la­ro­che­su­ryon.fr.

Du bi­car­bo­nate à très haute pres­sion

Une fois la de­mande en­re­gis­trée, Ber­trand Loi­zeau, de la di­rec­tion des es­paces pu­blics, se rend sur place pour prendre une pho­to du tag, es­ti­mer la sur­face et iden­ti­fier le sup­port. Une fois la for­ma­li­té rem­plie, Fran­çois Gau­vrit peut in­ter­ve­nir. L’opé­ra­tion de net­toyage dure en moyenne une quin­zaine de mi­nutes : « On pul­vé­rise du bi­car­bo­nate à très haute pres­sion sur une sur­face de la taille d’une pièce de 2 €. »

Un trai­te­ment ra­di­cal qui vient à bout de n’im­porte quelle bombe. De quoi dé­cou­ra­ger les ta­gueurs. « Je re­tourne ra­re­ment sur un en­droit qui a été dé­ta­gué », confie l’agent.

Dé­jà 320 tags sup­pri­més

Reste que ces opé­ra­tions ont un coût pour le contri­buable. A rai­son de 43 € l’in­ter­ven­tion, la Ville dé­bourse près de 40 000 à 50 000 € par an pour dé­ta­guer les murs de la ci­té. Et le nombre d’in­ter­ven­tions ne cesse d’aug­men­ter. « 270 tags ont été en­le­vés en 2016. Au­jourd’hui, nous sommes dé­jà à 320 tags sup­pri­més », s’alarme Pa­trick Du­rand.

Contacts : La Roche ser­vices au 02 51 47 49 02 ou www.ville-la­ro­che­su­ryon.fr.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.