Une mai­son mé­di­cale dans l’ex-la­bo Bi­ron

Le Journal du Pays Yonnais - - La Une - S.H. Con­tact com­mer­cial : Marc Bos­sard, 02 51 37 23 08 ou im­mo­bi­lier@oryon.fr

Les an­ciens la­bo­ra­toires Bi­ron de la rue de Gaulle, vides de­puis 2007, vont être trans­for­més en mai­son mé­di­cale. Un pro­jet pri­vé réa­li­sé en par­te­na­riat avec la so­cié­té d’éco­no­mie mixte de La Roche, Oryon.

Une nou­velle vie se des­sine pour les an­ciens la­bo­ra­toires Bi­ron, si­tués rue de Gaulle à La Roche-sur-Yon. Dé­ser­té de­puis 2007, l’ac­ti­vi­té ayant dé­mé­na­gé dans la zone Ac­ti Sud, le bâ­ti­ment, qui s’élève sur trois ni­veaux, de­ve­nait une ver­rue en plein centre-ville. Les pro­prié­taires, la phar­ma­cie Bi­ron im­plan­tée juste en face, en­vi­sagent de­puis long­temps d’y trans­fé­rer leur ac­ti­vi­té, afin de ga­gner de l’es­pace. Ils ont aus­si ima­gi­né un pro­jet plus glo­bal avec, bien sûr, la phar­ma­cie au rez-de-chaus­sée et des pro­fes­sion­nels de la san­té dans les étages. Une fa­çon de ré­pondre à la pro­blé­ma­tique de la dé­ser­ti­fi­ca­tion mé­di­cale, tout en do­pant l’ac­ti­vi­té phar­ma­cienne.

Par­te­na­riat avec Oryon

« Face à la com­plexi­té du pro­jet et sur­tout de son fi­nan­ce­ment, les pro­prié­taires se sont tour­nés, fin 2016, vers les élus lo­caux qui les ont di­ri­gés vers nous », in­dique Sé­bas­tien Bon­net, di­rec­teur d’Oryon, la so­cié­té d’éco­no­mie mixte de l’Ag­glo­mé­ra­tion yon­naise. Ex­perte dans ce do­maine, et parce que le pro­jet ré­pon­dait aus­si au Contrat lo­cal san­té de La Ro­che­sur-Yon, Oryon est de­ve­nue une par­te­naire à part en­tière du pro­jet. « Avec les pro­prié­taires, nous avons mon­té une struc­ture com­mune, une SCI », ex­plique Guillaume Plat, chef de pro­jet chez Oryon. Une fois le pro­jet abou­ti, Oryon l’as­sure, elle se re­ti­re­ra de la SCI (So­cié­té ci­vile im­mo­bi­lière).

Dé­mo­li­tion et re­cons­truc­tion

Cette struc­ture com­mune mon­tée, ne reste plus qu’à réa­li­ser le pro­jet. A com­men­cer par les murs. Or, l’exis­tant est trop vé­tuste pour être res­tau­ré. Et sur­tout, le bâ­ti­ment contient de l’amiante. « Mal­gré son in­té­rêt pa­tri­mo­nial - c’était un an­cien re­lais de Poste -, le bâ­ti­ment n’était pas ex­ploi­table. Le ré­no­ver au­rait été trop com­pli­qué et trop cher. C’est pour­quoi il a été dé­ci­dé de le ra­ser pour en re­faire un neuf », dé­taille Guillaume Plat. Un choix dif­fi­cile pour les pro­prié­taires, at­ta­chés à la bâ­tisse his­to­rique. Le per­mis de construire n’a pas trai­né et a été ac­cor­dé en avril der­nier.

Les pre­miers tra­vaux, en cours, concernent le désa­mian­tage de l’im­meuble. L’opé­ra­tion s’élève à près de 100 000 €. Sui­vront la dé­mo­li­tion et la construc­tion du nou­veau bâ­ti. « L’avan­tage de faire du neuf est que nous al­lons pou­voir ajou­ter un ni­veau », confie Guillaume Plat. La consul­ta­tion pour les tra­vaux se­ra lan­cée dé­but 2018, « pour une li­vrai­son du bâ­ti at­ten­due pour fin 2018, dé­but 2019 », pré­cise le di­rec­teur d’Oryon. Cette opé­ra­tion est es­ti­mée à 1,40 M€.

Li­vrai­son fin 2018, dé­but 2019

L’im­meuble neuf, des­si­né par les ar­chi­tectes de 6.K, au­ra une su­per­fi­cie de 891 m2. « La phar­ma­cie s’ins­tal­le­ra au rez-de-chaus­sée, plus une par­tie au pre­mier étage, sur une sur­face to­tale de 326 m2, dé­taille le chef de pro­jet. Le pre­mier étage fe­ra 245 m2, le deuxième et le troi­sième étages s’éten­dront sur 160 m2 cha­cun ».

Les étages sont à vendre. Mais pas à n’im­porte qui. On l’au­ra bien com­pris, les ac­qué­reurs re­cher­chés sont des pro­fes­sion­nels de san­té. Le pro­jet peut ac­cueillir en­vi­ron neuf pra­ti­ciens, trois par étage, « mais tout dé­pen­dra de cha­cun et des be­soins en su­per­fi­cie », sou­ligne Guillaume Plat. « Des contacts sont en cours et deux ont dé­jà don­né leur ac­cord », an­nonce Sé­bas­tien Bon­net.

©6.K

Les ex-la­bo­ra­toires Bi­ron (à gauche) se­ront bien­tôt re­cons­truits et trans­for­més en mai­son mé­di­cale (à droite)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.