Gare : fronde contre les nou­veaux im­meubles

Le Journal du Pays Yonnais - - La Une - Ni­co­las Pi­pe­lier Con­tact : che­mi­nots. ouest@gmail.com

Un vaste pro­jet im­mo­bi­lier pré­voit la créa­tion de 90 lo­ge­ments sur le bou­le­vard Le­clerc. De quoi in­quié­ter les ri­ve­rains qui veulent pré­ser­ver l’uni­té ar­chi­tec­tu­rale de ce quar­tier com­po­sé de mai­sons de che­mi­nots.

Les ha­bi­tants des mai­sons de che­mi­nots voient rouge. Le 12 juillet, une quin­zaine de ri­ve­rains de la rue des Serbes a été in­vi­tée par la Ville et le pro­mo­teur Du­ret pour une pré­sen­ta­tion d’un vaste pro­jet im­mo­bi­lier. Les plans pré­sen­tés fai­saient ap­pa­raître des barres de lo­ge­ments (rez-de-chaus­sée et quatre étages) le long du bou­le­vard Le­clerc. L’an­cien centre d’ac­tion so­ciale EDF, le bâ­ti­ment So­co­lec, les lo­caux de l’Ama­qy (ex-Acyaq)…, tous ra­sés pour lais­ser place à 90 ap­par­te­ments, al­lant du stu­dio au T4, avec 90 places de par­king.

« On ne se­ra plus chez nous »

De quoi faire pâ­lir la tren­taine de ri­ve­rains si­tuée juste der­rière, ef­frayés à l’idée de voir un im­meuble de quatre étages pous­ser en bor­dure de leurs jar­dins. « On va perdre en qua­li­té de vie, s’in­quiète Na­tha­lie qui se voit dé­jà scru­tée par ses fu­turs voi­sins. On ne se­ra plus chez nous. On se­ra re­gar­dé de toutes parts. » Une crainte lar­ge­ment par­ta­gée par ces pro­prié­taires de mai­sons de che­mi­nots, in­té­grées dans l’Aire de mise en va­leur de l’ar­chi­tec­ture et du pa­tri­moine. « La Ville nous parle de den­si­fier. Pour­quoi pas, mais en lien avec l’exis­tant et dans le res­pect de l’en­vi­ron­ne­ment », pro­pose Hu­bert.

Une pé­ti­tion

Près de 150 per­sonnes ont si­gné une pé­ti­tion dans ce sens. Pour la plu­part, des Yon­nais at­ta­chés à « l’es­prit de quar­tier » qui règne dans cette par­tie de la ville, bor­dée par le che­min de fer et le bou­le­vard Bran­ly. Un uni­vers aux ruelles étroites avec pe­tites mai­sons d’un étage, construites pour les tra­vailleurs du rail au dé­but du XXe siècle. Au­tant dire que dans cette « at­mo­sphère de vil­lage », l’ar­ri­vée de 90 lo­ge­ments, « avec au­tant de voi­tures, voire plus », n’est pas en­vi­sa­gée d’un bon oeil.

Une as­so­cia­tion

Au­tour d’un noyau de 25 per­sonnes, les ri­ve­rains ont dé­ci­dé de s’unir en col­lec­tif. Et d’in­ter­pel­ler la mu­ni­ci­pa­li­té, pro­prié­taire d’une par­celle et des bâ­ti­ments de l’Acyaq.

Se­lon les der­nières nou­velles, « la mai­rie at­tend que le pro­mo­teur dé­pose un nou­veau pro­jet. Notre sou­hait de voir di­mi­nuer la hau­teur semble avoir été en­ten­du. » In­ter­ro­gé sur ce dos­sier, la mu­ni­ci­pa­li­té n’a pas pu ré­pondre avant le bou­clage du jour­nal.

Mer­cre­di der­nier, les ri­ve­rains ont consti­tué une as­so­cia­tion bap­ti­sée Che­mi­nots ouest. His­toire « de de­ve­nir un in­ter­lo­cu­teur de la Ville et être ac­teur sur ce qui se passe sur le quar­tier. »

Un éco­quar­tier ?

D’au­tant plus, que se­lon la nou­velle as­so­cia­tion, les pro­jets ne s’ar­rê­te­raient pas là. « Le quar­tier est voué à évo­luer et de­ve­nir un éco­quar­tier », avec une piste cy­clable qui fe­rait la jonc­tion entre l’ex-pas­sage à ni­veau et le Pont Mo­ri­neau, l’ar­ri­vée de la salle de mu­sique ac­tuelles à la place de l’ex-Ser­nam et la construc­tion d’une Mai­son d’ac­cueil pour les per­sonnes âgées sur le site d’Im­puls’Yon.

« Que glisse-t-on der­rière le mot « éco » ? Parle-t-on d’écologie ou d’éco­no­mie ? », s’in­ter­rogent les membres de l’as­so­cia­tion. Dans tous les cas, « on se­ra vi­gi­lant », pré­viennent-ils.

Un pro­jet im­mo­bi­lier pré­voit la créa­tion de 90 lo­ge­ments à la place de l’an­cien bâ­ti­ment So­co­lec, l’Acyaq et l’ex-centre d’ac­tion so­ciale EDF.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.