La des­ti­na­tion France van­tée par 93 % des cam­ping-ca­ristes

Le Monde du Camping-Car - - ÉDITO -

En ma­tière de pra­tique du cam­ping-car, on croyait tout sa­voir ou presque. Qu’il s’agisse des choix pré­fé­rés en termes d’in­fra­struc­tures d’hé­ber­ge­ment, de des­ti­na­tions pri­vi­lé­giées ou en­core d’ha­bi­tudes de consom­ma­tion. Tou­te­fois, dans un sec­teur du tou­risme où les sta­tis­tiques ne sont guère nom­breuses, la pa­ru­tion d’une en­quête di­li­gen­tée l’été der­nier par le mi­nis­tère de l’Éco­no­mie et des Fi­nances – avec le concours de la DGE* et du syn­di­cat UniVDL* – donne un éclai­rage in­té­res­sant en per­met­tant de mieux cer­ner le pro­fil et la pra­tique des cam­ping-ca­ristes et donc de sen­si­bi­li­ser avec plus de jus­tesse les dé­ci­deurs lo­caux (pre­miers lec­teurs de cette étude). Le pre­mier en­sei­gne­ment à re­te­nir, c’est le poids éco­no­mique ma­jeur que nous re­pré­sen­tons. Se­lon cette étude, il y avait un mil­lion de cam­ping-cars en cir­cu­la­tion en France entre dé­but juin et fin sep­tembre. Soit 2,4 mil­lions de tou­ristes concer­nés qui ont pas­sé un to­tal de 21 mil­lions de nui­tées (dont 7,2 mil­lions en cam­pings). C’est consi­dé­rable. Autre en­sei­gne­ment, on roule beau­coup et sou­vent. Plus de 27 % passent plus de cin­quante nuits par an à bord et 58 % plus de trente nuits. Et pour l’été, ce sont en moyenne 20,9 jours qui sont pas­sés à bord. Mais le mes­sage fort à re­te­nir reste bien la contri­bu­tion éco­no­mique des cam­ping-ca­ristes, avec une dépense moyenne par per­sonne et par jour de 45,60 € et près du double pour cer­taines clien­tèles étran­gères. Les re­tom­bées sont éga­le­ment fortes au re­gard de la fis­ca­li­té, avec une dépense de car­bu­rant de 346 € en moyenne. À mul­ti­plier par un mil­lion de vé­hi­cules ayant cir­cu­lé sur la pé­riode en France… Les cam­ping-ca­ristes ont aus­si été in­ter­ro­gés sur le sta­tion­ne­ment. Et là, le bât blesse. Si le coût du sta­tion­ne­ment diurne pose dé­jà ques­tion, la fa­ci­li­té à trou­ver une place en jour­née est cri­ti­quée par 56 % des son­dés. Pour l’étape noc­turne, les ré­serves se portent de nou­veau sur les ta­rifs mais aus­si sur la qua­li­té des ser­vices as­so­ciés, tan­dis que la sé­cu­ri­té semble en pro­grès. Au fi­nal, l’in­té­rêt tou­ris­tique de la des­ti­na­tion France est van­té par 93 % des cam­ping-ca­ristes tan­dis que les plus fortes cri­tiques concernent l’ac­cueil et le manque d’in­for­ma­tions. L’en­quête de la DGE sug­gère donc dans ses conclu­sions un tra­vail de ré­flexion au­tour d’un ac­cueil spé­ci­fique, avec une meilleure ges­tion des par­kings pour par­ti­ci­per à la sa­tis­fac­tion de la clien­tèle. De bonnes in­ten­tions, à l’heure où les sa­lons d’au­tomne vont don­ner à beau­coup l’en­vie d’ac­qué­rir leur pre­mier cam­ping-car ou de le re­nou­ve­ler.

* DGE – Di­rec­tion gé­né­rale des en­tre­prises * UniVDL – Syn­di­cat des construc­teurs de vé­hi­cules de loi­sirs

Oli­vier Le­maire Di­rec­teur de la ré­dac­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.