De la li­ber­té

du cam­ping-ca­riste

Le Monde du Camping-Car - - COURRIER DES LECTEURS -

Bon­jour, si je vous écris c’est pour me per­mettre de pous­ser un coup de gueule sur la fa­çon dont on est per­çu par la po­pu­la­tion an­ti­cam­ping-ca­riste. De fait, à plu­sieurs re­prises lors de mes der­nières va­cances d’été, j’ai été confron­té au re­gard mé­pri­sant de cer­tains ri­ve­rains lors de mes dé­pla­ce­ments sur dif­fé­rents sites en Bre­tagne. Par­ti­san de “coins na­ture”, pour y sta­tion­ner sans dé­bal­lage, il n’a pour­tant pas été rare de me faire in­sul­ter. Et quand ce­la n’est pas pos­sible, bien évi­dem­ment je n’hé­site pas à al­ler sur les aires pré­vues pour nous, voire à fré­quen­ter les cam­pings. Donc, j’en viens à dire que ce n’est pas parce qu’on a les moyens d’ache­ter un cam­ping-car qu’on est obli­gé d’être par­qué sur les aires ou dans des cam­pings. Car un cam­ping-car est pour moi sy­no­nyme de li­ber­té et non de “pompe à fric” pour cer­taines com­munes qui n’hé­sitent pas à aug­men­ter leurs ta­rifs. De plus, j’ai lu ré­cem­ment que cer­tains élus ne se­raient pas contre une éco­taxe pour les cam­ping-cars, où va-t-on ? Et la li­ber­té qui fait par­tie de notre de­vise na­tio­nale, qu’en fait-on ? Comment peut-on faire com­prendre à cette ca­té­go­rie de per­sonnes notre mode de vie en va­cances ? Ou alors in­ter­di­sons tout sim­ple­ment la vente de cam­ping-cars et re­pre­nons nos bonnes vieilles tentes ca­na­diennes pour sa­tis­faire tous ces mé­con­tents… Francis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.