Ce qui te­nait sans doute le plus à coeur à Da­nièle Le Nor­mand, c’était d’ac­com­pa­gner la pre­miu­mi­sa­tion des rhums pro­duits par Isau­tier

Le Nouvel Économiste - - LA UNE -

Une grande dame du rhum réu­nion­nais s’est éteinte en mars der­nier. Âgée de 53 ans, Da­nièle Le Nor­mand était vice-pré­si­dente du Conseil ré­gio­nal de La Réunion et di­rec­trice gé­né­rale du groupe Isau­tier. C’est sous son lea­der­ship que le pro­duc­teur de rhum bien connu de l’île Bour­bon a en­ta­mé à par­tir de 2006 son re­nou­veau. En à peine 10 ans, elle a construit un nou­veau chai de vieillis­se­ment, re­cru­té un oe­no­logue, ré­no­vé la dis­til­le­rie et bâ­ti une nou­velle usine de pré­pa­ra­tion et d’em­bou­teillage, cer­ti­fiée Iso 9001 (qua­li­té) et 22 000 (sé­cu­ri­té des den­rées ali­men­taires).

Mais ce qui te­nait sans doute le plus à coeur à Da­nièle Le Nor­mand, c’était d’ac­com­pa­gner la pre­miu­mi­sa­tion des rhums pro­duits par Isau­tier. “La seule vé­ri­table stra­té­gie de la mai­son, c’est celle de l’ex­cel­lence”, nous dé­cla­rait-elle en 2017. Un par­cours qui a no­tam­ment été cou­ron­né par de nom­breux tro­phées ré­com­pen­sant les spi­ri­tueux, no­tam­ment le “Spi­rit Best Tro­phy”, en 2015, en Chine. Elle dé­fen­dait l’idée que l’île était do­tée de dif­fé­rents ter­roirs et sou­te­nait le pro­ces­sus qui mè­ne­ra peut-être un jour à une in­di­ca­tion d’ori­gine pro­té­gée (IGP), ex-AOP, concer­nant le rhum blanc de La Réunion, après avoir ob­te­nu son clas­se­ment en in­di­ca­tion géo­gra­phique (IG). “De­puis 9 ans, nous clas­sons et ca­rac­té­ri­sons les ter­roirs de la Réunion, car comme le vin, le rhum est un pro­duit qui est is­su d’un ter­roir, d’une iden­ti­té géo­gra­phique”, dé­cla­rait-elle en 2016, au nou­vel Éco­no­miste. Es­pé­rons que l’ave­nir conti­nue­ra de lui don­ner rai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.