De Su­per-Ma­rio à Dra­ghi-le-laxiste

Pour un “autre man­dat” de la BCE à base d’une pro­gres­sion rai­son­nable de la li­qui­di­té

Le Nouvel Economiste - - La Une - JEAN-MI­CHEL LA­MY

Il y a le feu à Franc­fort, siège de la BCE : la po­li­tique mo­né­taire n’a plus de prise sur l’éco­no­mie réelle ! Du coup, pour do­per le cré­dit, Ma­rio Dra­ghi a choi­si la dis­tri­bu­tion gra­tuite de billets de banque aux… banques qui em­pruntent au­près de son ins­ti­tu­tion. En réa­li­té, le pré­sident de la BCE com­met le pé­ché d’or­gueil. Pour ra­ni­mer une in­fla­tion pré­vue à 0,1 % cette an­née et la his­ser à 2 % – le man­dat prin­ci­pal de la BCE – Ma­rio Dra­ghi ouvre en grand les vannes de la li­qui­di­té. Trop, c’est trop... p. 4

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.