“L’in­dus­trie au­to­mo­bile vit trois ré­vo­lu­tions en même temps”

Le Nouvel Economiste - - Entretiens - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR ÉDOUARD LAUGIER

Il tra­vaille bien évi­dem­ment sur des pro­jets de vé­hi­cules élec­triques, au­to­nomes et connec­tés, car le mo­teur du groupe, c’est avant tout l’in­no­va­tion, dont Jacques Aschen­broich col­lec­tionne tous les mar­queurs – dé­pôts re­cords de bre­vets, open in­no­va­tion, in­ves­tis­se­ment dans des start-up, co­opé­ra­tions avec des groupes de pointe. Cet in­dus­triel pur sucre est l’un des ac­teurs ma­jeurs des trois ré­vo­lu­tions qui trans­forment ac­tuel­le­ment l’in­dus­trie au­to­mo­bile. En quelques dé­cen­nies, l’équi­pe­men­tier Va­leo est pas­sé du rôle in­grat de sous­trai­tant des seuls construc­teurs fran­çais à ce­lui de four­nis­seur stra­té­gique de so­lu­tions in­no­vantes pour les construc­teurs au­to­mo­biles du monde en­tier. Une concur­rence fé­roce pi­mente l’exer­cice, dans un monde de rup­tures tech­no­lo­giques hy­per-ré­ac­tives qui im­pliquent pour­tant de tra­vailler sur le temps long. La moi­tié du chiffre d’af­faires qui se­ra réa­li­sé en 2020 est dé­jà en­gran­gé dans le car­net de com­mandes. Alors que la palette des choix tech­no­lo­giques est très lar­ge­ment ou­verte. Et donc que ses mul­tiples clients peuvent consi­dé­ra­ble­ment va­rier dans leurs de­mandes. Il ne faut pas se trom­per d’offres .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.