Bien choi­sir son Perp

Le Nouvel Economiste - - Dossier -

Le Plan d’épargne re­traite po­pu­laire (Perp) per­met de consti­tuer une rente via­gère, dis­po­nible au mo­ment de la ces­sa­tion d’ac­ti­vi­té. Un pro­duit d’as­su­rance qui sus­cite de plus en plus d’en­goue­ment, no­tam­ment de­puis qu’il offre da­van­tage de sou­plesse. En 2015, 2,3 mil­lions de contrats étaient en cours, en hausse de 5 %, après un bond de 21 % en 2014, pour 2,1 mil­liards d’eu­ros, se­lon la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de l’as­su­rance. L’ap­port fis­cal est im­mé­diat puisque chaque an­née, les sommes ver­sées sont dé­duc­tibles, dans la li­mite d’une en­ve­loppe glo­bale de 10 % des re­ve­nus pro­fes­sion­nels nets de l’an­née pré­cé­dente. Le gain est donc pro­por­tion­nel au taux d’im­po­si­tion: plus l’as­su­ré est im­po­sé, plus l’éco­no­mie d’im­pôt sur le re­ve­nu est im­por­tante. Une fois ver­sée sous forme de rente, l’épargne est im­po­sée dans les mêmes condi­tions que la pen­sion de re­traite. “Pour que l’avan­tage reste vrai­ment in­té­res­sant sur le long terme, il fau­drait que la tranche mar­gi­nale d’im­po­si­tion di­mi­nue au mo­ment de la re­traite”, re­marque Jean Ber­thon, pré­sident de Gai­pare. Les Perp n’ont ce­pen­dant pas at­teint leur po­ten­tiel de mar­ché. “Pour les tra­vailleurs non sa­la­riés no­tam­ment,

ces pro­duits sont très in­té­res­sants en termes de mon­tage lors­qu’ils sont cou­plés avec le contrat Ma­de­lin. Ce­la ré­clame néan­moins une cer­taine tech­ni­ci­té”, es­time Em­ma­nuel Bou­riez, di­rec­teur gé­né­ral ad­joint d’Ar­ca Pa­tri­moine. Si l’avan­tage ré­side à l’en­trée, les condi­tions de sor­tie doivent être choi­sies avec soin. La somme est re­ver­sée sous forme d’une rente qui cesse au dé­cès de l’as­su­ré, ce qui peut re­pré­sen­ter une perte en cas de dé­cès pré­ma­tu­ré. Pour s’as­su­rer de ré­cu­pé­rer une par­tie de la somme, une sor­tie en ca­pi­tal est dé­sor­mais au­to­ri­sée et per­met de ré­cu­pé­rer 20 % du mon­tant ver­sé. Il est aus­si pos­sible de pré­voir une rente avec an­nui­tés ga­ran­ties afin d’as­su­rer un re­ve­nu à un conjoint ou de construire une rente com­mune.

“Pour les tra­vailleurs non sa­la­riés no­tam­ment,

ces pro­duits sont très in­té­res­sants en termes de mon­tage lors­qu’ils

sont cou­plés avec le contrat Ma­de­lin”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.