L’ab­sence de ppo­li­ti­queq na­tio­nale pour l’agriculture ur­baine

Le Nouvel Economiste - - Analyses - “Il y a un as­pect es­sen­tiel que nous sou­hai­te­rions voir “Les dif­fi­cul­tés de cir­cu­la­tion avec des

Dans ce contexte, la com­pen­sa­tion agri­cole est tou­jours bonne à prendre. Ce mé­ca­nisme, in­clus dans la loi d’ave­nir de l’agriculture, pré­voit que chaque nou­velle opé­ra­tion d’amé­na­ge­ment de terres agri­coles donne lieu à une com­pen­sa­tion fi­nan­cière des­ti­née à ali­men­ter un fonds ré­in­ves­ti dans la fi­lière. La me­sure se­rait vrai­ment fa­vo­rable à l’agriculture ur­baine si, par l’im­por­tance de l’en­jeu fi­nan­cier, elle créait un ar­bi­trage éco­no­mique fa­vo­rable à l’ex­ploi­ta­tion agri­cole de la terre, au dé­tri­ment des opé­ra­tions d’amé­na­ge­ment. Ce n’est pas le cas, et l’ef­fet est sim­ple­ment de moindre pé­na­li­sa­tion. La chambre d’agriculture re­grette par- des­sus tout l’ab­sence de po­li­tique na­tio­nale en fa­veur de l’agriculture ur­baine. L’État, mal­gré la­dé­cen­tra­li­sag tion, conserve un pou­voir in­con­tour­nable. Or, les ar­bi­trages de l’été ont mon­tré que la prio­ri­té au som­met était ailleurs qu’en l’Ile- de- France, qui y a per­du 7 mil­lions d’eu­ros, soit 4,2 % du mon­tant an­nuel des aides de la PAC ( po­li­tique agri­cole com­mune). re­con­nu, c’est la no­tion de han­di­cap pé­ri­ur­bain” consi­dère Ch­ris­tophe Hillai­ret. C’est un pa­ra­doxe : les agri­cul­teurs de la ré­gion pa­ri­sienne jouissent de dé­bou­chés ex­tra­or­di­naires à por­tée de main, mais ce­la ne fait pas pour au­tant leur for­tune. en­gins agri­coles, les vols et dé­pré­da­tions pé­na­lisent notre ac­ti­vi­té, de la même ma­nière que l’agriculture de mon­tagne ren­contre des dif­fi­cul­tés spé­ci­fiques.” Les ma­raî­chers sont par­ti­cu­liè­re­ment pé­na­li­sés du fait de l’ac­cès ten­du au fon­cier. Et l’écart entre grande en­vo­lées dans les dis­cours po­li­tiques et réa­li­té sur le ter­rain n’est donc pas près de se ré­sor­ber.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.