L’hy­per­ac­tif d’éco­no­mie

Le Nouvel Economiste - - Analyses -

Pro­fes­seur d’éco­no­mie à l’uni­ver­si­té de Pa­ris-Dau­phine pen­dant 20 ans et pré­sident-fon­da­teur du Cercle des éco­no­mistes de­puis 1992, Jean-Her­vé Lo­ren­zi, 70 ans en juillet der­nier, reste tou­jours aus­si dé­con­trac­té et hy­per­ac­tif. Alors que cer­tains pré­fé­re­raient une re­traite bien mé­ri­tée pour vivre à temps plein leur pas­sion de la mer et de la voile, l’éco­no­miste vient tout juste d’ac­cep­ter un poste de vi­ce­pré­sident chez UBS France. Homme de ré­seau, proche de Chris­tian de Bois­sieu, Oli­vier Pas­tré ou Pa­trick Ar­tus, cet an­cien membre du Conseil d’ana­lyse éco­no­mique est aus­si à l’aise dans le pu­blic – mi­nis­tère de l’In­dus­trie (1984-1985), Ma­ti­gnon (1991-1992) – que dans le pri­vé chez Gras Sa­voy (1994-2000) ou à la Com­pa­gnie fi­nan­cière Ed­mond de Roth­schild en tant que membre du di­rec­toire. Jean-Her­vé Lo­ren­zi et Mi­ckaël Ber­re­bi avaient dé­jà col­la­bo­ré en 2014 et co­écrit ‘Un monde de vio­lences, l’éco­no­mie mon­diale 2015-2030’.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.