Amiens dé­lo­ca­lise au Havre

Le Parisien (Essonne) - - Football - LI.C. À AMIENS (SOMME)

C’EST AU HAVRE, et non dans son stade de la Li­corne, qu’Amiens re­ce­vra Bor­deaux pour le compte de la 10e jour­née de L 1, sa­me­di 21 oc­tobre à 20 heures — l’équipe de Ch­ris­tophe Pé­lis­sier joue à Tou­louse ce sa­me­di.

Le stade Océane (25 000 places) du Havre, c’est la des­ti­na­tion que le club pi­card te­nait prête pour pa­rer à la non-ho­mo­lo­ga­tion de la Ligue (LFP) ef­fec­tive hier, une quin­zaine de jours après la rup­ture d’un garde-corps lors de la ve­nue de Lille, le 30 sep­tembre, qui a fait 29 bles­sés. « On s’est bat­tus jus­qu’au bout pour faire ce match à Amiens, pré­cise le pré­sident du club, Ber­nard Joan­nin. Le pré­fet nous avait don­né son ac­cord, mais la com­mis­sion d’ho­mo­lo­ga­tion de la Ligue, dans un sou­ci de sé­cu­ri­té, n’a pas vou­lu prendre ce risque. » L’ac­ci­dent du 30 sep­tembre avait oc­ca­sion­né l’ou­ver­ture d’une en­quête ju­di­ciaire par le par­quet d’Amiens. Les conclu­sions, qui de- vraient s’ap­puyer no­tam­ment sur des tra­vaux d’ex­perts, n’étaient pas en­core connues ce ma­tin. Joan­nin fixe une échéance rai­son­nable au re­tour d’Amiens dans ses murs : « Que ce soit la Ligue, le pré­fet, Amiens Mé­tro­pole ou le club, tout le monde sou­haite que le match Amiens - Mo­na­co (NDLR : 13e jour­née, 18 no­vembre) se dé­roule à Amiens. Tout le monde se bat­tra pour ça. Il n’y a pas d’Amiens ba­shing. C’est juste que la Ligue veut que les condi­tions de sé­cu­ri­té soient rem­plies. »

LES CONCLU­SIONS DES EX­PER­TISES EN­CORE AT­TEN­DUES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.