Un mu­sée ca­ché... au coeur de la Grande-Borne

L’as­so­cia­tion De­ci­der or­ga­nise de­puis dix-huit mois des ex­po­si­tions dans deux ap­par­te­ments de la ci­té, grâce à des par­te­na­riats avec des mu­sées pa­ri­siens. Une nou­velle oeuvre se­ra dé­voi­lée de­main.

Le Parisien (Essonne) - - Essonne - PAR MA­RIE-CHAR­LOTTE DU­THEIL @LePa­ri­sien_91

De l’ex­té­rieur, rien ne dis­tingue cet ap­par­te­ment d’un im­meuble de la ci­té de la Grande-Borne, à Grigny, des cen­taines d’autres qui l’en­tourent. Les cu­rieux qui se ris­que­ront à en pous­ser la porte sa­me­di, à l’oc­ca­sion du temps fort or­ga­ni­sé par l’as­so­cia­tion De­ci­der, qui loue les lieux à un ta­rif pré­fé­ren­tiel au bailleur Les Ré­si­dences, y dé­cou­vri­ront pour­tant une vé­ri­table ca­verne d’Ali Ba­ba.

Du pla­fond « tombent » des brins de blé et la re­cons­ti­tu­tion en car­ton d’un araire, l’an­cêtre de la char­rue. Sur les murs : des cartes, frises ou pho­tos de sculp­tures et ob­jets is­sus de fouilles ar­chéo­lo­giques. Mais c’est près de la fe­nêtre que se trouve la pièce phare de l’en­semble : une co­pie à l’iden­tique de la stèle du code d’Ham­mou­ra­bi, ex­po­sée au mu­sée du Louvre, et réa­li­sée spé­cia­le­ment pour l’as­so­cia­tion par les ate­liers de l’ins­ti­tu­tion pa­ri­sienne.

« Elle re­pré­sente le pre­mier code de loi de l’His­toire, ré­di­gé par le roi mé­so­po­ta­mien Ham­mou­ra­bi, en 1750 avant JC, ex­plique Vé­ro­nique Eme­ry, sa­la­riée de l’as­so­cia­tion. Nous la dé­voi­le­rons au pu­blic sa­me­di (NDLR :

de­main), et en pro­fi­te­rons pour in­vi­ter une as­sy­rio­logue membre du CNRS, pour une ini­tia­tion à l’écri­ture cu­néi­forme de Mé­so­po­ta­mie. Et le chef d’or­chestre de l’opé­ra de Mas­sy vien­dra pour une dé­mons­tra­tion de lyre. »

Lan­cée il y a quelques se­maines, l’ins­tal­la­tion sur la Mé­so­po­ta­mie et les pre­mières écri­tures n’est que la der­nière d’une longue sé­rie. Ce­la fait un an et de­mi que l’as­so­cia­tion De­ci­der or­ga­nise des ex­po­si­tions thé­ma­tiques tem­po­raires, dans l’un des deux ap­par­te­ments dont elle dis­pose.

« Nous l’ap­pe­lons Mu­sées en voyage, parce que les ex­po­si­tions sont ima­gi­nées en lien avec de grands mu­sées na­tio­naux, le Louvre, l’Ins­ti­tut du monde arabe, le mu­sée Gui­met… Et qu’après être res­tées chez nous quelques se­maines, elles se dé­placent dans les écoles et centres de for­ma­tion, in­dique Dji­bril Soumaré, sa­la­rié de l’as­so­cia­tion. Avant la Mé­so­po­ta­mie, nous nous sommes pen­chés sur la Chine, la por­ce­laine et le pa­pier. »

Et si ce mu­sée est, bien sûr, ou­vert à tous, son ac­tion cible avant tout les ha­bi­tants du quar­tier. « Ils sont as­so­ciés à la concep­tion des ex­po­si­tions, et nous en fai­sons la pro­mo­tion dans les écoles et dans la rue, sou­ligne Mar­tine Vincent, pré­si­dente de De­ci­der. L’idée étant, bien sûr, d’ame­ner la culture au coeur de la ci­té. » ¥ Temps fort au­tour de la stèle du code d’Ham­mou­ra­bi : de­main, de 14 h 30 à 17 h 30. Au Centre de la vie so­ciale (1, rue de la Plaine), et à l’as­so­cia­tion De­ci­der : 9-11, rue des En­clos. En­trée gra­tuite.

“APRÈS ÊTRE RES­TÉES CHEZ NOUS QUELQUES SE­MAINES, LES EX­PO­SI­TIONS SE DÉ­PLACENT DANS

LES ÉCOLES ET CENTRES DE FOR­MA­TION ” DJI­BRIL SOUMARÉ, SA­LA­RIÉ DE L’AS­SO­CIA­TION

Grigny, mar­di. De­main après-mi­di, Vé­ro­nique Eme­ry et Dji­bril Soumaré pré­sen­te­ront au pu­blic la ré­plique de la stèle du code d’Ham­mou­ra­bi, réa­li­sée par les ate­liers du mu­sée du Louvre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.