Et ailleurs…

Le Parisien (Essonne) - - Fait Du Jour - T.B. ET É.T.

PA­RIS N’EST PAS LA SEULE VILLE à vou­loir mettre un coup de frein aux voi­tures pol­luantes. Loin de là. Os­lo, la ca­pi­tale nor­vé­gienne, pré­voit d’in­ter­dire to­ta­le­ment les voi­tures. Mais la me­sure ne concerne que son hy­per­centre, soit 1,7 km2 où ne vivent qu’un mil­lier de per­sonnes. A Am­ster­dam (Pays-Bas), les die­sels sont dé­jà in­ter­dits. Et pour ga­rer sa voi­ture, il faut payer une carte de ré­si­dant qui peut coû­ter jus­qu’à 600 € par an. Au Royaume-Uni, Ox­ford, ville de

160 000 ha­bi­tants, est connu pour sa pres­ti­gieuse uni­ver­si­té, moins pour son am­bi­tieux plan an­ti­voi­tures. Cette se­maine, la com­mune a an­non­cé in­ter­dire tout vé­hi­cule à mo­teur, es­sence ou die­sel, d’ici à 2020.

Ham­bourg, la deuxième ville d’Al­le­magne, n’en­vi­sage pas une telle me­sure, en tout cas pas en­core, mais son grand pro­jet de « ré­seau vert » a pour am­bi­tion de rendre les quatre-roues in­utiles d’ici à 2034.

La ville au 1,8 mil­lion d’ha­bi­tants, dé­jà com­po­sée à 40 % d’es­paces verts, veut créer deux « cein­tures vertes » et un ré­seau dense de voies pour pié­tons ou cy­clistes ga­ran­ties sans voi­tures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.