Un fi­chier gé­né­tique re­dou­table

Le Parisien (Essonne) - - Fait Du Jour - ÉRIC PELLETIER (AVEC AU­RÉ­LIE SIPOS)

LAN­CÉ il y a vingt ans, le Fi­chier na­tio­nal au­to­ma­ti­sé des em­preintes gé­né­tiques (FNAEG) s’est im­po­sé comme une arme re­dou­table dans les en­quêtes. Cette base de don­nées consti­tue par­fois l’ul­time es­poir de ré­soudre des af­faires clas­sées.

Le FNAEG a été créé en 1998 après les dys­fonc­tion­ne­ments ap­pa­rus au cours de l’en­quête sur le tueur en sé­rie Guy Georges. Il de­vient plei­ne­ment opé­ra­tion­nel en 2001. Et, de­puis, son champ d’ap­pli- ca­tion ne cesse de s’élar­gir. D’abord li­mi­té aux crimes sexuels puis élar­gi aux at­teintes aux per­sonnes et aux at­teintes aux biens, le pré­lè­ve­ment gé­né­tique « concerne dé­sor­mais 190 in­frac­tions, à l’ex­cep­tion des dé­lits rou­tiers et fi­nan­ciers », se­lon Claire Chan­trel, conseillère scien­ti­fique au FNAEG. Chaque sus­pect est pré­le­vé lors de sa garde à vue dans des lo­caux de po­lice, de gen­dar­me­rie ou des douanes et son pro­fil ver­sé au FNAEG.

Le Fi­chier des em­preintes gé­né­tiques est gé­ré de­puis le ser­vice cen­tral de po­lice tech­nique et scien­ti­fique d’Ecul­ly (Rhône). Il se di­vise en deux ca­té­go­ries. D’une part, 500 000 « traces », c’est-à-dire des pré­lè­ve­ments ef­fec­tués sur les scènes d’in­frac­tion et non at­tri­bués, pour les­quels la du­rée de conser­va­tion est fixée à qua­rante ans. De l’autre, 3,5 mil­lions de « pro­fils » gé­né­tiques cor­res­pon­dant à des au­teurs pré­su­més d’in­frac­tion.

Le rap­pro­che­ment in­for­ma­tique entre les traces et les pro­fils se fait de ma­nière au­to­ma­ti­sée, 24 heures sur 24. Lors­qu’une concor­dance ap­pa­raît, un opé­ra­teur est char­gé de le­ver le doute. « Nous sommes ca­pables de tra­vailler dans le dé­lai d’une garde à vue », ex­plique Claire Chan­trel. Se­lon la po­lice tech­nique et scien­ti­fique, le FNAEG a per­mis d’iden­ti­fier 33 000 per­sonnes l’an­née der­nière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.