Quand Trump dé­chausse les Ira­niens

Le Parisien (Essonne) - - Sports - Q.L.

tout ré­cem­ment, dans le cadre de l’ac­cord nu­cléaire qui liait les deux pays. Ré­sul­tat, toutes les en­tre­prises, amé­ri­caines ou non, ne peuvent com­mer­cer avec la Ré­pu­blique is­la­mique sous peine de sanc­tions.

Les foot­bal­leurs ira­niens pour­ront bien se chaus­ser en Nike s’ils le sou­haitent, mais charge à eux de se les ache­ter ! Cette si­tua­tion a scan­da­li­sé Car­los Quei­roz, le sé­lec­tion­neur de l’Iran.

« Tout le monde est conscient de la si­tua­tion, donc c’était ab­so­lu­ment ri­di­cule de pro­duire ce com­mu­ni­qué contre de jeunes joueurs, a dé­cla­ré le tech­ni­cien por­tu­gais. 99 % de nos joueurs achètent leurs chaus­sures. Ils de­vraient donc les re­mer­cier. Ils s’excuser car cette at­ti­tude ar­ro­gante en­vers 23 gar­çons était ri­di­cule et pas né­ces­saire. Nous avons fait part de ce pro­blème à la Fi­fa, et je pense que le mi­ni­mum que Nike de­vrait faire est de s’excuser au­près des joueurs. »

Jeu­di, lors de l’en­traî­ne­ment, la plu­part des joueurs ira­niens por­taient des chaus­sures Nike, qu’ils avaient ache­tées eux-mêmes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.