De nom­breuses en­tre­prises tou­chées

Le Parisien (Hauts de Seine) - - SOCIÉTÉ - V.MD.

L’ILLET­TRISME s’in­vite mas­si­ve­ment dans le monde pro­fes­sion­nel. Se­lon une en­quête CSA, ini­tiée par le dé­lé­gué in­ter­mi­nis­té­riel à la langue fran­çaise pour la co­hé­sion so­ciale et pu­bliée il y a quelques jours, pas moins de 1,5 mil­lion de tra­vailleurs ont des dif­fi­cul­tés de lec­ture et d’écri­ture. Une en­tre­prise sur deux (51 %) est confron­tée à la si­tua­tion. Les sec­teurs de l’en­tre­tien et du net­toyage (67 %) et des ser­vices à la per­sonne (60 %) sont les plus tou­chés. Ce phé­no­mène de grande am­pleur est sou­vent igno­ré. Seule­ment un quart (26 %) des em­ployeurs dis­pose des moyens né­ces­saires pour re­pé­rer et ve­nir en aide aux em­ployés concer­nés.

Dans notre pays, plus de 2,5 mil­lions de per­sonnes, soit 7 % de la po­pu­la­tion âgée de 18 à 65 ans, sont illet­trées. Plus de la moi­tié ont plus de 45 ans et 30 % vivent en zone ru­rale. Des pro­grès ont tout de même été réa­li­sés de­puis une bonne dé­cen­nie pour lut­ter contre ce fléau. En 2014, on re­cen­sait 3,1 mil­lions de ci­toyens ayant du mal à in­té­grer un mes­sage simple en le li­sant ou à se faire com­prendre en écri­vant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.