« J’ai le plai­sir de vous an­non­cer : Mis­sion ac­com­plie ! »

De re­tour de Li­ma, c’est par ces mots que Lau­ra Fles­sel, la mi­nistre des Sports, s’est adres­sée au pré­sident Ma­cron hier à l’Ely­sée.

Le Parisien (Hauts de Seine) - - SPORTS - PAR SAN­DRINE LEFÈVRE

« MON­SIEUR LE PRÉ­SIDENT, vous m’aviez confié une mis­sion… Seule, ça n’au­rait pas été pos­sible », com­mence Lau­ra Fles­sel en s’adres­sant à Em­ma­nuel Ma­cron. La mi­nistre des Sports égrène les per­son­nages clés de la vic­toire, avant de pour­suivre : « J’ai le plai­sir de vous an­non­cer :

Mis­sion ac­com­plie ! » Dans la salle de ré­cep­tion de l’Ely­sée, les quatre cents in­vi­tés, par­mi les­quels les an­ciens pré­si­dents Ni­co­las Sar­ko­zy et Fran­çois Hol­lande, des mé­daillés olym­piques, les membres du co­mi­té de can­di­da­ture de Pa­ris 2024 et de jeunes cham­pions en de­ve­nir, exultent.

L’heure était à la fête hier pour le sport fran­çais. Peu avant 10 heures, le Boeing 777 af­fré­té par la com­pa­gnie Air France en pro­ve­nance de Li­ma (Pé­rou) s’est po­sé à Rois­sy. La maire de Pa­ris, Anne Hi­dal­go, agi­tant un grand dra­peau fran­çais, a été la pre­mière à s’en­ga­ger sur le ta­pis rouge. A ses cô­tés, le triple cham­pion olym­pique de ca­noë, To­ny Es­tan­guet, co­pré­sident du co­mi­té de can­di­da­ture.

UN VASE POUR TO­NY ES­TAN­GUET

« Ces Jeux vont nous en­traî­ner vers le meilleur », a en­suite confié Anne Hi­dal­go de­vant le Conseil de Pa­ris, réu­ni en ses­sion ex­tra­or­di­naire, en dé­but d’après-mi­di. Des re­mer­cie­ments à l’Hô­tel de Ville et aus­si à l’Ely­sée. « Cette his­toire est une his­toire de pas­sion et d’en­ga­ge­ment, une his­toire de cor­dée, a dé­cla­ré le pré­sident Em­ma­nuel Ma­cron. Beau­coup en dou­taient et vous l’avez fait, vous avez réus­si ! L’es­prit olym­pique est conta­gieux. »

Pe­tite note d’hu­mour en s’adres­sant à To­ny Es­tan­guet. « Des grin­cheux di­saient que c’était trop cher, qu’on n’était pas prêts… Il y en au­ra en­core des grin­cheux, je me dois de vous le dire. » Eclats de rire dans la salle. « Si vous pou­viez prendre votre part, ça me sou­la­ge­rait », s’est amu­sé le pré­sident avant de re­mettre à To­ny Es­tan­guet un vase qui, en 1924, lors des der­niers Jeux à Pa­ris, ré­com­pen­sait les cham­pions olym­piques.

« Vous lui trou­ve­rez toute sa place au vil­lage olym­pique », a pré­ci­sé Em­ma­nuel Ma­cron, vi­si­ble­ment ému. La fête s’est pour­sui­vie à l’Hô­tel de Ville. Un concert sur le par­vis, en pré­sence no­tam­ment de Florent Pa­gny et Nol­wenn Le­roy, et un cock­tail dans les sa­lons. Pa­ris a les Jeux, Pa­ris va­lait bien une fête.

Rois­sy et Pa­ris, hier. L’équipe qui pro­mou­vait la can­di­da­ture pa­ri­sienne (à gauche) s’est re­trou­vée à l’Ely­sée avec les trois pré­si­dents de la Ré­pu­blique qui ont sou­te­nu le dos­sier pour fê­ter l’évé­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.