« La France se­ra dif­fi­cile à battre l’été pro­chain »

Le Parisien (Hauts de Seine) - - SPORTS - PER MERTESACKER, CHAM­PION DU MONDE 2014 AVEC L’AL­LE­MAGNE PRO­POS RE­CUEILLIS PAR NOTRE COR­RES­PON­DANT ALAIN JOUTEAU À BER­LIN (AL­LE­MAGNE)

DU HAUT de ses 104 sé­lec­tions avec la Mann­schaft, l’ath­lé­tique dé­fen­seur cen­tral d’Ar­se­nal de 33 ans est rom­pu au très haut ni­veau. Sa­cré au Bré­sil en 2014, après avoir no­tam­ment écar­té les Bleus en quarts de fi­nale (il ne jouait pas cette ren­contre), il ne ta­rit pas d’éloges sur les vice-cham­pions d’Eu­rope tri­co­lores. L’équipe de France a-t-elle le po­ten­tiel pour de­ve­nir cham­pionne du monde ? PER MERTESACKER. Bien sûr. Il n’y a qu’à voir sa pro­gres­sion de­puis l’Eu­ro 2016 où elle au­rait même mé­ri­té de s’im­po­ser en fi­nale contre le Por­tu­gal. Cette équipe monte en puis­sance. Elle est bien pour­vue à tous les postes. Elle se­ra vrai­ment dif­fi­cile à battre l’été pro­chain. Qu’est-ce qui vous im­pres­sionne le plus chez les Bleus ? C’est sur­tout son ex­tra­or­di­naire ré­ser­voir de joueurs. Il y a une quan­ti­té in­croyable de jeunes ta­lents sous contrat au sein des plus grands clubs eu­ro­péens. Ce n’est pas un ha­sard. C’est com­pa­rable à la tra­jec­toire de l’équipe d’Al­le­magne. Plus gé­né­ra­le­ment, quels se­ront les prin­ci­paux pré­ten­dants au titre su­prême en Rus­sie ? L’équipe de France ira très loin, c’est une évi­dence. Je la classe par­mi les fa­vo­ris. Cham­pionne du monde en titre, l’Al­le­magne, au re­gard de son par­cours ces der­niers mois, a éga­le­ment le po­ten­tiel pour al­ler au bout. Mais la concur­rence se­ra forte, car je n’ou­blie pas des na­tions comme le Bré­sil, l’Ar­gen­tine, l’An­gle­terre et l’Es­pagne. Il ne faut pas ex­clure, en­fin, un in­vi­té sur­prise. La Bel­gique a le pro­fil du par­fait out­si­der.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.