Les émis­sions de CO2 re­partent à la hausse

Le Parisien (Hauts de Seine) - - SOCIÉTÉ -

ON POU­VAIT DIF­FI­CI­LE­MENT

ima­gi­ner pire si­gnal. En dé­pit des pro­messes des Etats à l’ac­cord de Pa­ris, une étude pu­bliée hier dé­montre que les émis­sions de CO2 re­partent à la hausse cette an­née pour la pre­mière fois de­puis trois ans.

Les quatre-vingts scien­ti­fiques du Glo­bal Car­bon Pro­ject, qui col­lectent des don­nées dans le monde en­tier, es­timent que 2017 at­tein­dra un ni­veau re­cord à 41 mil­liards de tonnes. C’est es­sen­tiel­le­ment dû à la com­bus­tion du char­bon et du pé­trole, à l’in­dus­trie et à la dé­fo­res­ta­tion. « Une grande dé­cep- tion », sou­ligne l’une des au­teurs, Co­rinne Le Qué­ré, de l’uni­ver­si­té East An­glia.

15 000 SCIEN­TI­FIQUES ALERTENT SUR L’ÉTAT DE LA PLA­NÈTE

Le prin­ci­pal res­pon­sable du boum du CO2 est la pro­duc­tion in­dus­trielle chi­noise qui re­part. Avec 10,2 gi­ga­tonnes, soit plus du quart des émis­sions mon­diales, le pays est de loin le pre­mier pol­lueur. Viennent en­suite les EtatsU­nis (5,3 Gt) et l’Inde (2,4 Gt). La France ar­rive à la 19e place. Hier, 15 000 scien­ti­fiques (bio­lo­gistes, chi­mistes, agro­no- mes, phy­si­ciens, as­tro­nomes, zoo­lo­gistes…) de 184 pays ont pu­blié une alerte so­len­nelle dans la re­vue « BioS­cience », re­prise dans « le Monde ». « Il se­ra bien­tôt trop tard pour dé­vier de notre tra­jec­toire vouée à l’échec, et le temps presse. Nous de­vons prendre conscience […] que la Terre, avec toute la vie qu’elle re­cèle, est notre seul foyer. » Alors qu’on at­tend Em­ma­nuel Ma­cron et An­ge­la Mer­kel à la COP23 de­main, les ONG es­pèrent que le couple fran­co-al­le­mand fe­ra des an­nonces pour boos­ter les éner­gies re­nou­ve­lables.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.