Mor­telle illu­sion

Le Parisien (Hauts de Seine) - - FAIT DU JOUR -

L ’ar­ri­vée du GHB — cette sub­stance chi­mique vite sur­nom­mée la drogue du vio­leur — avait of­fert une arme sor­dide aux pré­da­teurs sexuels. On dé­couvre main­te­nant que ce même pro­duit est uti­li­sé vo­lon­tai­re­ment, avec une fa­ci­li­té dé­con­cer­tante, par des fê­tards avides de sen­sa­tions fortes. La re­cherche de la per­for­mance sexuelle, la quête du plai­sir im­mé­diat, le re­fus des codes de la sé­duc­tion, sans sou­ci du len­de­main… Voi­là ce qui guide les consom­ma­teurs de ce poi­son mo­derne ac­ces­sible d’un simple clic. Mor­telle illu­sion car l’or­ga­nisme hu­main, par­fois plus avi­sé que le cer­veau, ne sup­porte pas cette po­tion tra­gique, bien plus ra­di­cale et im­pré­vi­sible que les autres stu­pé­fiants. Lut­ter contre le GHB n’est pas une ques­tion d’ordre ou de mo­rale, juste une ques­tion de sur­vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.