On achève bien le pé­no

Le Parisien (Hauts de Seine) - - FOOTBALL -

NE PAS MAR­QUER pour mar­quer l’his­toire. Sou­ley­mane Ca­ma­ra, l’at­ta­quant vé­té­ran de Mont­pel­lier est un sage. Il sa­vait que son équipe était, jus­qu’à di­manche après-mi­di, en passe d’at­teindre l’ob­jec­tif de sa sai­son. Une place eu­ro­péenne ? Euh, on parle de Mont­pel­lier là… Non, plus sé­rieu­se­ment, c’était évi­dem­ment de de­ve­nir l’unique club de L 1 à ne pas avoir ob­te­nu un seul pé­nal­ty. Le genre de sta­tis­tique qui vous pose une ré­pu­ta­tion de mau­dits ou de mal-ai­més. C’est si mi­gnon les mal-ai­més ou les joueurs aban­don­nés. Claude Fran­çois et John­ny en ont fait des chan­sons pour tom­ber les filles. Car avec ça, en boîte de nuit, les Hé­raul­tais étaient cer­tains de « sco­rer ». Il leur suf­fi­sait de ra­con­ter cette in­for­tune pour sus­ci­ter l’em­pa­thie et les câ­lins.

Mais contre Bor­deaux, l’ar­bitre a tout gâ­ché. Il a sif­flé un pé­nal­ty in­exis­tant en fa­veur de Paul Lasne. « Mais c’est lui l’âne » ont, alors, pen­sé les Hé­raul­tais de­vant la dé­ci­sion de M. Abed. Ils ont tous com­pris que les af­ters s’an­non­çaient, d’un coup, moins idyl­liques et que les vi­deurs se­raient moins sym­pas.

Mais, heu­reu­se­ment, Ca­ma­ra est un chic type. A 36 ans, sa car­rière est qua­si­ment fi­nie et il n’aime pas trop les vi­rées noc­turnes. Alors il s’est sa­cri­fié pour les co­pains. Un pauvre plat du pied à deux balles sur la droite de Be­noît Cos­til qui ne ris­quait pas de se dé­clen­cher une scia­tique pour se sai­sir du bal­lon. Et hop. Mont­pel­lier n’a tou­jours pas mar­qué sur pé­nal­ty cette sai­son. Pauvres Hé­raul­tais, c’est vrai­ment dur ce qui vous ar­rive… Face à Stras­bourg, Sté­phane Ruf­fier a réa­li­sé son 99e (sans en­cais­ser de but) en 251 ren­contres avec Saint-Etienne, soit près de 40 % des matchs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.