At­ten­tat de Londres : un jeune de 18 ans in­ter­pel­lé

Daech a re­ven­di­qué la pose d’une bombe dans le mé­tro lon­do­nien, qui a bles­sé 30 per­sonnes ven­dre­di.

Le Parisien (Oise) - - FAITS DIVERS -

UN JEUNE HOMME DE 18 ANS a été ar­rê­té sa­me­di ma­tin à Douvres, au Royaume-Uni, dans l’en­quête sur l’at­ten­tat à la bombe ar­ti­sa­nale qui a bles­sé 30 per­sonnes ven­dre­di dans le mé­tro de Londres, à l’heure de pointe, en ma­ti­née. La po­lice a qua­li­fié cette in­ter­pel­la­tion d’im­por­tante. L’homme se­ra trans­fé­ré « vers un poste de po­lice du sud de Londres en temps utile », a pré­ci­sé la po­lice. Le port de Douvres est un point de tran­sit no­tam­ment vers les ports fran­çais de Ca­lais et belge d’Os­tende.

Juste après cette ar­res­ta­tion, une per­qui­si­tion a eu lieu l’après-mi­di dans un lo­ge­ment de Sun­bu­ry-on-Thames (Sur­rey), à une ving­taine de ki­lo­mètres au sud-ouest de la ca­pi­tale bri­tan­nique. L’at­ten­tat a été re­ven­di­qué par l’or­ga­ni­sa­tion ter­ro­riste Daech. Les en­quê­teurs n’ont pas pré­ci­sé si ce lo­ge­ment avait un lien avec l’homme in­ter­pel­lé. Par me­sure de sé­cu­ri­té, les ha­bi­tants des bâ­ti­ments alen­tour ont été éva­cués.

Le ni­veau d’alerte ter­ro­riste a été main­te­nu à « cri­tique », son maxi­mum, ce qui si­gni­fie qu’un at­ten­tat est consi­dé­ré comme « im­mi­nent ». Des po­li­ciers ont été dé­ployés sur tout le ter­ri­toire bri­tan­nique. C’est la cin­quième fois en six mois que le Royaume-Uni est pris pour cible.

Sun­bu­ryon-Thames (Royaume-Uni), hier. Une per­qui­si­tion a eu lieu dans la fou­lée de l’in­ter­pel­la­tion d’un jeune homme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.