Les pro­duits conçus par le consom­ma­teur au top

Après le suc­cès de son lait équi­table, C’est qui le pa­tron ? va, en par­te­na­riat avec France 5, lan­cer du beurre, des steaks ha­chés ou en­core des yaourts.

Le Parisien (Oise) - - LA UNE - PAR DEL­PHINE DENUIT

C’EST QUI le pa­tron ? passe à la té­lé­vi­sion. Après avoir bous­cu­lé la grande dis­tri­bu­tion avec son lait « qui ré­mu­nère le pro­duc­teur au juste prix », la co­opé­ra­tive pro­pose dé­sor­mais aux spec­ta­teurs de l’émis­sion « la Quo­ti­dienne », sur France 5, de conce­voir eux-mêmes les pro­duits qu’ils iront ache­ter en ma­ga­sin.

De­puis mer­cre­di, les té­lé­spec­ta­teurs sont in­vi­tés à se pro­non­cer sur l’ori­gine, la com­po­si­tion, les condi­tions de fa­bri­ca­tion et le prix fi­nal des pro­duits qui se­ront en­suite com­mer­cia­li­sés dans les 8 560 ma­ga­sins par­te­naires de C’est qui le pa­tron ? (Car­re­four, In­ter­mar­ché, Ca­si­no, Au­chan, Co­ra, etc.).

Une ving­taine d’ali­ments ba­siques — oeufs, steaks ha­chés, jam­bon, fruits, etc. — de­vraient ain­si être créés, à com­men­cer par le beurre. « Au lieu de se conten­ter d’ex­pli­quer comment bien se nour­rir ou don­ner la re­cette d’un plat, pour la pre­mière fois, une émis­sion de té­lé­vi­sion va ai­der le consom­ma­teur à consti­tuer le ca­hier des charges d’un beurre plus sain et plus équi­table, qu’il pour­ra par la suite trou­ver en rayon », ex­plique Ni­co­las Cha­banne, fon­da­teur de C’est qui le pa­tron ?

Concrè­te­ment, le téléspectateur s’in­forme au­près de « la Quo­ti­dienne » et sé­lec­tionne sur le site In­ter­net de l’émis­sion les com­po­sants du beurre. « Il choi­sit l’ori­gine du lait, de l’ali­men­ta­tion des vaches, du

« LE TÉLÉSPECTATEUR CHOI­SIT LES CRI­TÈRES DE FA­BRI­CA­TION » NI­CO­LAS CHA­BANNE, FON­DA­TEUR DE C’EST QUI LE PA­TRON ?

taux de ma­tières grasses et les autres cri­tères de fa­bri­ca­tion », dé­taille Ni­co­las Cha­banne, connu no­tam­ment pour avoir lan­cé le la­bel des Gueules cas­sées, contre le gas­pillage des fruits et lé­gumes abî­més.

Au cours de l’émis­sion, le consom­ma­teur voit en temps réel l’im­pact de ses choix sur le prix du beurre. Et il opte pour le rap­port qua­li­té-prix qui lui convient le mieux. « Notre ma­ga­zine a un ADN com­mun avec C’est qui le pa­tron ? nous ne pou­vions que nous en­tendre », sou­ligne Ch­ris­tophe Kos­za­rek, pro­duc­teur de l’émis­sion, à l’ori­gine de l’idée.

Les autres pro­duits que les spec­ta­teurs se­ront in­vi­tés à pas­ser au crible se­ront le steak ha­ché, les pâtes, les sa­lades en sa­chet, le fro­mage blanc ou en­core les yaourts.

La co­opé­ra­tive pro­pose aus­si aux consom­ma­teurs de sou­te­nir fi­nan­ciè­re­ment les éle­veurs (quelques cen­times par pro­duit) pour fa­ci­li­ter leur conver­sion vers une agri­cul­ture saine. « Cette ini­tia­tive as­sure une trans­pa­rence et une tra­ça­bi­li­té to­tales des pro­duits pour les consom­ma­teurs », pour­suit le pro­duc­teur. Et fait dé­jà des en­vieux : pas moins de qua­torze pays, dont les EtatsU­nis, l’Es­pagne et la Bel­gique, sont sur les rangs pour dé­ve­lop­per le concept.

Pa­ris, le 11 mai. Ni­co­las Cha­banne pré­sente le lait qui a été éla­bo­ré avec la par­ti­ci­pa­tion de consom­ma­teurs. Il se lance à pré­sent dans la com­mer­cia­li­sa­tion d’une ving­taine d’autres ali­ments, dont le beurre et la sa­lade (ci-contre).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.