Jé­rôme Ba­scher contraint de quit­ter son poste

Le Parisien (Oise) - - OISE -

re­la­ti­ve­ment calme mais où les dis­sen­sions entre la ville centre, Sen­lis, et une grande par­tie des autres com­munes, res­tent vives.

« Nous avons l’im­pres­sion que tout est tou­jours pour Sen­lis et rien pour nous, s’agace un élu d’un vil­lage du sud de l’Oise. Le mois der­nier, nous avons vo­té contre une dé­ci­sion mo­di­fi­ca­tive du bud­get et on nous la re­pré­sente la fois d’après, en fai­sant vo­ter chaque point de ma­nière sé­pa­rée. » Un pro­cé­dé qui a per­mis l’adop­tion de la plu­part des points, sauf ce­lui concer­nant l’aire de grand pas­sage, tou­jours re­fu­sée par une ma­jo­ri­té de dé­lé­gués.

Au­tant dire que la tâche du fu­tur pré­sident s’an­nonce rude. « Il se­rait bon d’évi­ter les can­di­da­tures mul­tiples et le pro­fil idéal se­rait ce­lui de quel­qu’un ayant dé­jà pré­si­dé une com­mu­nau­té de com­munes », juge Jé­rôme Ba­scher. Un por­trait qui ne cor­res­pond qu’à trois élus : Pas­cale Loi­se­leur, maire de Sen­lis, ex-pré­si­dente des Trois Fo­rêts ; Alain Bat­ta­glia, maire de Pon­tar­mé et ex-pré­sident de Coeur Sud Oise ; Philippe Char­rier, maire de Cha­mant et ex­pré­sident du Pays de Sen­lis. Un ac­cord entre ces deux der­niers pour ne pré­sen­ter qu’une seule can­di­da­ture ap­pa­raît comme étant la so­lu­tion la plus plau­sible.

« IL SE­RAIT BON D’ÉVI­TER LES CAN­DI­DA­TURES MUL­TIPLES » JÉ­RÔME BA­SCHER

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.