La Lé­gion pour NKM, Pa­ri­sot et quelques autres

La promotion du 1er juillet de la Lé­gion d’hon­neur fait la part belle au « vieux monde ».

Le Parisien (Oise) - - Politique - CLÉ­MENT POLYN ET HEN­RI VER­NET

LE 14 JUILLET, ce n’est pas seule­ment le dé­fi­lé, mais aus­si la Lé­gion d’hon­neur. Et cette promotion était d’autant plus at­ten­due qu’il y a dé­sor­mais moins de mé­dailles à dis­tri­buer. Le pré­sident Macron a en ef­fet dé­ci­dé de ré­duire de moi­tié les contin­gents de ci­vils dis­tin­gués — ain­si il n’y a pas eu, con­trai­re­ment aux an­nées pré­cé­dentes, de promotion de Pâques — et de re­ve­nir à un « res­pect plus strict des cri­tères d’at­tri­bu­tion et des » de l’ordre fon­dé par Na­po­léon Ier. En clair, il faut la mé­ri­ter en ayant vrai­ment oeu­vré pour l’in­té­rêt gé­né­ral.

Tel est le cas ap­pa­rem­ment du « vieux monde » po­li­tique qui se re­trouve à l’hon­neur dans cette pro­mo — les par­le­men­taires et les mi­nistres, il est vrai, ne peuvent pas être dé­co­rés tant qu’ils sont en fonc­tion. Du coup, la liste a un pe­tit cô­té « per­dus de vue ». Na­tha­lie Kos­cius­ko-Mo­ri­zet, Eli­sa­beth Gui­gou, l’an­cienne mi­nistre de Fran­çois Hol­lande Mi­chèle De­lau­nay et l’ex (éphé­mère) pré­sident de l’As­sem­blée na­tio­nale Pa­trick Ol­lier (LR) sont nom­més che­va­liers, le pre­mier grade. Tan­dis que l’in­oxy­dable maire de Mar­seille, Jean-Claude Gau­din, lui, est pro­mu of­fi­cier. Ega­le­ment éle­vée à ce grade, l’an­cienne pa­tronne du Me­def Laurence Pa­ri­sot.

392 PROMUS

Dans le monde du spec­tacle, des va­leurs sûres plu­tôt que des people. L’ac­teur Michel Bou­quet est éle­vé à la di­gni­té de grand­croix (plus haut grade) ; le réa­li­sa­teur Claude Lelouch est pro­mu of­fi­cier, tan­dis que l’homme de théâtre et directeur du Fes­ti­va­leurs val d’Avi­gnon Olivier Py est nom­mé che­va­lier. A no­ter la pré­sence d’une jour­na­liste, la di­rec­trice de la ré­dac­tion de France In­ter Ca­the­rine Nayl, si elle ac­cepte ce ru­ban par­fois re­fu­sé par la pro­fes­sion. Au to­tal, 392 per­sonnes « illustres ou in­con­nues du grand pu­blic, ré­par­ties à pa­ri­té exacte hommes-femmes », sou­ligne le Conseil des mi­nistres, re­çoivent de quoi égayer un peu plus en­core leur 14 Juillet.

Na­tha­lie Kos­cius­ko-Mo­ri­zet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.