C’est l’été des éclipses

Pro­fi­tez du spec­tacle. Le 27 juillet, la Lune de­vrait être rouge sang en rai­son de son ali­gne­ment avec la Terre et le So­leil. Le 11 août, elle joue­ra à nou­veau à cache-cache avec le So­leil.

Le Parisien (Oise) - - Société - PAR ALINE GÉRARD

CET ÉTÉ, LA LUNE nous en met plein la vue. Hier, son pas­sage entre la Terre et le So­leil a of­fert aux chan­ceux de l’hé­mi­sphère Sud une jo­lie mi­nié­clipse du So­leil : vers 13 heures (heure lo­cale), dans l’An­tarc­tique, puis à Mel­bourne (Aus­tra­lie), la Lune, l’es­pace d’une heure dans la pé­nombre, a mas­qué une par­tie de l’astre so­laire.

La fin du grand bal­let ? Non ! Entre le So­leil, la Terre et la Lune, le grand pas de trois conti­nue. Sur votre agenda, en­tou­rez bien la date du 27 juillet (un ven­dre­di aus­si), car ce soir-là, par­tout en Eu­rope, c’est un autre grand show lu­naire qui vous at­tend : une Lune de sang.

UNE BELLE COU­LEUR CUIVRÉE ROUGE SOMBRE La Lune va ain­si re­vê­tir, le temps d’une éclipse to­tale, une splen­dide cou­leur rouge brique. Pro­fi­tez-en, car « de­puis le 28 sep­tembre 2015 on n’avait pas vu une éclipse to­tale de Lune en Eu­rope », ex­plique-t-on à l’As­so­cia­tion fran­çaise d’as­tro­no­mie. Il s’agi­ra aus­si de la plus longue éclipse de Lune de ce siècle, avec près de cent trois mi­nutes de spec­tacle.

Pour en pro­fi­ter, pas be­soin de se pro­té­ger les yeux à la différence d’iune éclipse so­laire. Le 27 juillet, le So­leil, la Lune et la Terre se re­trou­ve­ront en ef­fet par­fai­te­ment ali­gnés, si bien que la Lune va dis­pa­raître dans l’ombre de la Terre. Vers 19 heures, vous pour­rez vous ins­tal­ler dans vos tran­sats, le re­gard tour­né vers l’est (à l’op­po­sé du so­leil cou­chant). A par­tir de 19 h 13, le disque lu­naire — vi­sible à 99 % — va pro­gres­si­ve­ment perdre son bel éclat pour prendre une teinte lé­gè­re­ment gri­sâtre : c’est le signe qu’il entre dans le cône d’ombre pro­je­té par la Terre. Vers 20 h 24, il n’en res­te­ra dé­jà plus qu’un fin crois­sant. A 21 h 30, notre Lune se­ra to­ta­le­ment ava­lée par notre ombre. Le disque lu­naire res­te­ra néan­moins vi­sible car il se­ra alors éclai­ré par des rayons rouges pro­ve­nant (par ri­co­chet) de la Terre. Il va alors prendre une belle cou­leur cuivrée rouge sombre jus­qu’à 23 heures en­vi­ron pour re­trou­ver en­suite son éclat ha­bi­tuel.

Si vous ra­tez cette su­perbe Lune de sang, sa­chez que la Lune conti­nue ses tri­bu­la­tions cet été : le 11 août, vers 11 h 46 dans la par­tie nord du globe (Ca­na­da, Si­bé­rie et Scan­di­na­vie), elle joue­ra de nou­veau briè­ve­ment à ca­che­cache avec le So­leil. Ce se­ra la troisième et der­nière éclipse par­tielle de So­leil de l’an­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.