* Un jack­pot, sur­tout pour les au­teurs « à po­ten­tiel »

Le Parisien (Oise) - - ECO -

son édi­trice chez Stock. De fait, il est très ex­po­sé… et le pu­blic le suit. S’il a re­non­cé, après quinze ans d’an­tenne, au « Ma­ga­zine de la san­té », sur France 5, ce mé­de­cin ORL a tou­jours une chro­nique quo­ti­dienne le ma­tin sur RTL et ra­conte « les Pou­voirs ex­tra­or­di­naires du corps hu­main » sur France 2. Sans comp­ter qu’il su­per­vise dé­sor­mais son ma­ga­zine, « Dr Good » (un suc­cès), et donne des conseils de pré­ven­tion pour les as­su­rances Har­mo­nie mu­tuelle.

At­ten­tion au coup de pompe, doc ? « Il en fait un peu trop, avec un avis sur tout. Par­fois, c’est quand même très lé­ger », tacle un concur­rent. D’autres sa­luent son en­ga­ge­ment pour la san­té pu­blique. « Il est un des seuls à avoir pu­bli­que­ment re­ca­dré Hen­ri Joyeux, qui cri­ti­quait le vac­cin contre la rou­geole. Mi­chel sait ta­per du poing sur la table », pointe un de ses confrères. Pour es­sayer de re­pro­duire ces mar­tin­gales, les édi­teurs se creusent les mé­ninges… « Il y a des di­zaines et des di­zaines de livres qui sortent dans le do­maine de la san­té, mais très peu marchent vrai­ment », confie une édi­trice. Par­fois, la ten­ta­tion de la co­pie est proche. « On a été éton­né de voir pas­ser des co­vers qui res­sem­blaient éton­nam­ment au livre de Giu­lia En­ders… On a comp­ta­bi­li­sé une tren­taine de bou­quins qui sont en­suite sor­tis sur l’in­tes­tin. » « L’in­tes­tin, ça les a tous sciés, pré­cise un ob­ser­va­teur. J’ai as­sis­té à des réunions chez des édi­teurs sur le thème du gras ou du cer­veau, où l’on es­saye de dé­ter­mi­ner ce qui va être la ten­dance. »

Nou­velle ten­dance cette an­née : le foie ! Et puis, il faut sur­tout ac­cro­cher le pa­tient­lec­teur-ache­teur. Se­lon une édi­trice, « on es­saye au maxi­mum de pla­cer vous ou votre dans les titres, de don­ner un conseil tout en ras­su­rant, ce­la donne des for­mules comme : Sa­chez vous prendre en main ou veillez à votre ali­men­ta­tion pour ga­gner des an­nées de vie. » « Mais à force, avoue-telle, on tourne en rond ! »

Ecueil à évi­ter : l’ar­ro­gance. « On voit main­te­nant ar­ri­ver de jeunes mé­de­cins qui sont sûrs de faire 40 000 exem­plaires du pre­mier coup en sur­fant sur cette vague, mais Le sec­teur reste por­teur. « Les grands noms vendent tou­jours beau­coup, mais pour les autres, ce­la s’es­souffle un peu sur les pre­miers mois de 2018 », ex­plique-t-on chez GfK. Les grandes sor­ties donnent tou­jours lieu à de nom­breux pas­sages mé­dia­tiques, condi­tions né­ces­saires du suc­cès. C’est le cas pour « le Guide des dé­pres­sions et des an­ti­dé­pres­seurs », des pro­fes­seurs Phi­lippe Even et Ber­nard De­bré (le Cherche-Mi­di), ou de « l’En­quête vé­ri­té », sur le can­cer, du pro­fes­seur Da­vid Khayat, pas­sé d’Odile Ja­cob à Albin Mi­chel, qui viennent tous les deux de sor­tir.

Au­jourd’hui, c’est le thème du dé­ve­lop­pe­ment per­son­nel qui at­tire. Se­lon GfK, il pour­rait de plus en plus faire concur­rence à la san­té pro­pre­ment dite. Sa­chant que ces livres sont très sou­vent aus­si écrits… par des mé­de­cins. SOURCES : INS­TI­TUT GFK, SNE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.