« J’AI VITE RE­PÉ­RÉ LEURS QUA­LI­TÉS »

Le Parisien (Oise) - - FOOTBALL -

For­ma­teur deJür­gen Klopp et Tho­mas Tu­chel, ac­tuel ma­na­geur gé­né­ral de Düs­sel­dorf

Quels sont les points en com­mun entre Jürgen Klopp et Tho­mas Tu­chel ?

Ce sont tous les deux de vrais pas­sion­nés, des amou­reux du foot qui pensent et res­pirent bal­lon 24 heures sur 24. Les voir au­jourd’hui à la tête de deux des plus grands clubs eu­ro­péens qui as­pirent à rem­por­ter la Ligue des cham­pions ne me sur­prend pas tant que ça, sa­chant que j’ai très vite re­pé­ré leurs qua­li­tés en 2006 lors­qu’ils avaient ef­fec­tué leur for­ma­tion. D’un cô­té, nous avions Klop­po qui était mo­ti­vé comme per­sonne d’autre et qui s’in­té­res­sait sur­tout à l’as­pect psy­cho­lo­gique dans la ges­tion des joueurs. Quant à Tu­chel, il était plu­tôt fo­ca­li­sé sur le jeu. Lorsque j’ai lu qu’il avait pas­sé toute une soi­rée à par­ler tac­tique avec Guar­dio­la, il y a quelques an­nées, en ré­qui­si­tion­nant sa­lières et poi­vriers, je me suis dit : « Il n’a pas chan­gé. » C’est quel­qu’un qui est tout le temps dans l’in­no­va­tion.

Y en a-t-il un meilleur que l’autre ?

Ils sont très dif­fé­rents, c’est donc com­pli­qué d’éta­blir une com­pa­rai­son, mais lors­qu’on re­garde leur par­cours on ne peut que s’in­cli­ner de­vant une telle réus­site. Klopp a été le seul coach en me­sure de re­mettre en ques­tion l’hé­gé­mo­nie du Bayern ces quinze der­nières an­nées en Bun­des­li­ga et Tu­chel a per­mis à des in­di­vi­dua­li­tés de classe mon­diale comme Pierre-Eme­rick Au­ba­meyang et Ous­mane Dem­bé­lé de fran­chir plu­sieurs caps en seule- ment quelques mois. C’est un coach qui sait ti­rer le meilleur de cha­cun de ses joueurs.

Avez-vous une anec­dote sur l’un des deux ? Con­trai­re­ment à Tu­chel, Klopp a évo­lué quelque temps chez les pros en tant que joueur. Il connaît donc un peu mieux le ter­rain. Mais sa prin­ci­pale qua­li­té ré­side dans sa fa­cul­té à s’ex­pri­mer, il est très fort en termes de rhé­to­rique. Il est ca­pable de mo­bi­li­ser tout un ves­tiaire au­tour d’un ob­jec­tif. Ses in­ter­views consti­tue tou­jours un vrai ré­gal. Il a aus­si tou­jours su s’en­tou­rer d’un staff en qui il peut avoir une to­tale confiance par­tout où il est pas­sé.

RUTEMÖLLER ERICH

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.