* Contexte

Le Parisien (Oise) - - SOCIETE -

«Je prends la dé­ci­sion de quit­ter le gou­ver­ne­ment», a an­non­cé su­bi­te­ment Ni­co­las Hu­lot, le 28 août, sur France In­ter. Un coup de théâtre fi­na­le­ment pas si sur­pre­nant. Po­li­ti­que­ment, s’il a rem­por­té des vic­toires, comme l’aban­don du pro­jet d’aé­ro­port de Notre-Da­medes-Landes, il a dû ava­ler bien des cou­leuvres, sur les pes­ti­cides et le nu­cléaire no­tam­ment. Em­ma­nuel Ma­cron a dit comp­ter sur son en­ga­ge­ment «sous une autre forme». Alors, Ni­co­las Hu­lot, bien­tôt su­per di­plo­mate au che­vet de la pla­nète ? A moins que l’ex-pré­sen­ta­teur de TF 1 ne re­prenne sa place d’icône po­pu­laire. « Ni­co, on est là!», «Non, mais Hu­lot quoi!»: le 8 sep­tembre, lors de la Marche pour le cli­mat, on pou­vait lire beau­coup de mes­sages de sou­tien à l’an­cien mi­nistre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.