De lourdes sus­pen­sions pour les cou­pables

Le Parisien (Oise) - - FAIT DU JOUR - R.F.

LES CAS AVÉRÉS de ma­ni­pu­la­tion de matchs de foot res­tent as­sez ex­cep­tion­nels en Coupe d’Eu­rope. Et cir­cons­crits à ce jour aux clubs d’Eu­rope de l’Est. En 2009, un club ma­cé­do­nien est ban­ni huit ans de toute com­pé­ti­tion conti­nen­tale par l’UEFA. Son pré­sident est re­con­nu cou­pable d’avoir truqué un match pré­li­mi­naire de Ligue des cham­pions puis sus­pen­du à vie. Dé­but 2018, le club al­ba­nais de Sken­der­beu est ex­clu pour dix ans suite à plu­sieurs cas de matchs tru­qués en tours pré­li­mi­naires de Ligue des cham­pions et de Ligue Eu­ro­pa. Mais, à ce jour, au­cune af­faire concer­nant un match de poules de C 1 n’a abou­ti à des sanc­tions dis­ci­pli­naires. En 2011, la large vic­toire de Lyon sur le ter­rain de Za­greb (1-7) est en­ta­chée de forts soupçons. Mais les preuves de cor­rup­tion de joueurs croates n’ont ja­mais pu être consti­tuées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.