Alerte aux vagues géantes sur l’At­lan­tique

A Bayonne, les ha­bi­tants s’at­tendent au­jourd’hui à la plus grosse crue de­puis 1981. A Mor­laix, on craint aus­si de nou­velles inon­da­tions. La pru­dence est de mise sur toute la fa­çade at­lan­tique.

Le Parisien (Paris) - - La Une - FRÉ­DÉ­RIC MOUCHON

« La ma­rée avec un fort co­ef­fi­cient, des pré­ci­pi­ta­tions, du vent nordouest- ouest et les terres sa­tu­rées d’eau, on ne peut pas faire pire. » Agnès Le Brun, la maire de Mor­laix, sait de quoi elle parle. Après s’être dé­jà re­trou­vée en dé­cembre et en jan­vier les pieds dans l’eau, cette com­mune du Fi­nis­tère se pré­pa­rait de nou­veau hier à l’iné­luc­table élé­va­tion de la ri­vière. « Des sacs de sable ont été mis à dis­po­si­tion et la po­lice mu­ni­ci­pale est pas­sée dans les com­merces pour de­man­der que tout soit re­haus­sé » , ex­pli­quait hier l’élue bre­tonne. Par­mi les onze dé­par­te­ments de la fa­çade at­lan­tique pla­cés hier en alerte pour des risques de sub­mer­sion, le Fi­nis­tère est de nou­veau en pre­mière ligne.

La Sé­cu­ri­té ci­vile y a dé­pê­ché 74 mi­li­taires et 1 400 m de bar­rages gon­flables an­ti- inon­da­tions. « La gen­dar­me­rie et les pom­piers fe­ront sa­me­di ( au­jourd’hui) des re­con­nais­sances aux heures de grande ma­rée le long du lit­to­ral » , aver­tit Jean- Mi­chel Bour­lès, au ca­bi­net du pré­fet de Quim­per. Ob­jec­tif : di s s ua­der l e s cu­rieux de s’ap­pro­cher de trop près des côtes pour ob­ser­ver les vagues dé­fer­lantes. « A Noël, deux per­sonnes sont mortes après avoir été em­por­tées par une lame alors qu’elles se pro­me­naient sur une digue à Ploues­cat » , rap­pelle le di­rec­teur de ca­bi­net.

Des Py­ré­nées- At­lan­tiques aux Côtes- d’Ar­mor, la mer risque d’être dé­chaî­née. « Plus on ap­proche de l’équi­noxe de prin­temps ( 21 mars), plus les ma­rées sont grandes. Et comme une énorme dé­pres­sion dans l’At­lan­tique Nord va pro­vo­quer des vents tem­pé­tueux au large de l’Ir­lande, nous nous at­ten­dons à une houle de 4 à 10 m sur le lit­to­ral fran­çais avec des creux au large qui pour­raient at­teindre 15 m, dé­taille Fré­dé­ric De­cker, de Me­teoNews. De­puis le mois de dé­cembre, nous avons su­bi sept ou huit dé­pres­sions suc­ces­sives de ce type, soit deux fois plus que d’ha­bi­tude. » La nou­velle alerte lan­cée hier par Mé­téo France a pro­vo­qué un branle- bas de com­bat gé­né­ral dans les pré­fec­tures. Le pré­fet de Gi­ronde a adres­sé une note d’alerte à toutes les com­munes pro-

Nous nous at­ten­dons à une houle de 4 à 10 m sur le lit­to­ral fran­çais” Fré­dé­ric De­cker de Me­teoNews

ches du lit­to­ral ou de l’es­tuaire. « Tout in­dique que le ni­veau de crue dé­pas­se­ra ce­lui de dé­cembre 1981 ( 6,85 mà Bor­deaux) pour ap­pro­cher, voire dé­pas­ser ce­lui de la tem­pête de 1999 ( 7,05 m à Bor­deaux) » , aver­tit Mi­chel Del­puech, pré­fet de la ré­gion Aqui­taine. Vic­time à l’époque d’une inon­da­tion, la cen­trale nu­cléaire du Blayais, à 50 km au nord de Bor­deaux, a de­man­dé, en cas de vi­gi­lance ren­for­cée, à 80 agents de res­ter mo­bi­li­sés sur place pour ne pas être vic­times de routes cou­pées.

Alors que la pré­fec­ture des Landes a ap­pe­lé hier à ne pas cir­cu­ler en bord de mer, la mai­rie de Biar­ritz a ins­tal­lé des murs de sable pour pro­té­ger le ca­si­no et le Port- Vieux. A Bayonne ( Py­ré­nées- At­lan­tiques), les ha­bi­tants se pré­parent à la plus grosse crue de­puis… 1981.

Fi­nis­tère, hier. Des vagues im­pres­sion­nantes ont dé­fer­lé sur les ha­bi­ta­tions du bord de mer de l’île de Sein ( à droite) et à Con­car­neau ( à gauche). Tout le dé­par­te­ment du Fi­nis­tère reste en alerte rouge en rai­son de risques de crues et d’inon­da­tions au­jourd’hui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.