« El­leest­so­lide, car­rée, concrète »

Ber­nardMu­rat, met­teu­rens­cè­nee­ta­mi­de­la fa­mil­leGayet

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour - Pro­pos re­cueillis par T. D.

Du Théâtre Edouard- VII qu’il di­rige et où il pré­pa­rait hier la pre­mière de sa nou­velle mise en scène, « la Porte à cô­té » ( lire page 37), Ber­nard Mu­rat n’a ap­pris qu’en fin de jour­née la no­mi­na­tion de Ju­lie Gayet aux Cé­sars. Il a en­voyé un mes­sage à l’ac­trice, qu’il consi­dère comme sa « filleule » . Per­son­nel­le­ment, je n’étais pas au cou­rant. Ju­lie est ex­trê­me­ment dis­crète. Mais dans ces cas- là, c’est dif­fi­cile de gar­der le se­cret… Je ne parle pas de ça avec elle, je la laisse tran­quille. C’est leur his­toire. Cette his­toire peut- elle nuire à sa car­rière ? Je ne crois pas. Elle est de­ve­nue une pro­duc­trice res­pec­tée. Et comme ac­trice, elle a at­teint une belle ma­tu­ri­té. Je suis pour que les ar­tistes res­tent ar­tistes. J’ai trou­vé nor­mal que Car­la Bru­ni conti­nue la mu­sique. Ju­lie aime trop ce qu’elle fait pour y re­non­cer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.