Tren­teans de­règne dans­leVe

Le Parisien (Paris) - - Politique - MAR­TINE CHE­VA­LET

e chant du cygne après une si longue main­mise sur le Ve ar­ron­dis­se­ment ? Jeu­di soir, Jean, 79 ans, maire de­puis 1983, a pré­si­dé, ému, son der­nier conseil d’ar­ron­dis­se­ment. Car cette ma­gni­fique mai­rie sur la place du Pan­théon est bien da­van­tage qu’un fief po­li­tique. C’est sa vie, à lui et à son épouse, Xa­vière, dont Ber­nard Bled, l’an­cien se­cré­taire gé­né­ral de la mai­rie de Pa­ris, dit « qu’elle lui a tri­co­té sa car­rière, maille après maille, comme on tri­cote un pull pour son ma­ri » .

L’in­croyable lon­gé­vi­té po­li­tique des Ti­be­ri tient en deux mots : proxi­mi­té et ca­li­no­thé­ra­pie ! Comme ils n’aiment pas les voyages et se contentent d’une semaine de tha­las­so l’hi­ver, ils sont à plein temps aux pe­tits soins pour leur élec­to­rat, veillant au moindre dé­tail, l’oreille tou­jours com­pa­tis­sante aux pe­tits et grands mal­heurs de leurs conci­toyens. « On a beau­coup glo­sé sur eux, mais ils ont une vraie ab­né­ga­tion et de l’em­pa­thie pour les gens, comme Chi­rac qui connais­sait toutes les fa­milles de Cor­rèze » , dé­crit Bled.

LPour lui, la po­li­tique se fait

en tête- à- tête” Lyne Co­hen- So­lal, his­to­rique op­po­sante PS de Jean Ti­be­ri

Lyne Co­hen- So­lal, his­to­rique op­po­sante so­cia­liste, dit sen­si­ble­ment la même chose, mais avec d’autres mots : « Le sys­tème Ti­be­ri, c’est une forme de pri­va­ti­sa­tion de la po­li­tique. Il a fait du Ve sa chose, sa mai­son, son en­tre­prise, son bien, moyen­nant un su­rin­ves­tis­se­ment per­son­nel avec son ter­ri­toire… Il ne gère pas un pro­jet po­li­ti- que, mais des in­di­vi­dus. Il rend des ser­vices per­son­nels. Pour lui, la po­li­tique se fait en tête- à- tête, et il ne dit ja­mais non à per­sonne. »

Lo­ge­ments, crèches, stages, bou­lots et pe­tits coups de pouce consti­tuent l’al­pha et l’omé­ga du ti­bé­risme. A la mai­rie de Pa­ris, où Jacques Chi­rac a fait de lui son pre­mier ad­joint, Jean a tou­jours gâ­té son ar­ron­dis­se­ment comme un bon père. « Quel clien­té­lisme ? On ne dit ja­mais ce­la des élus qui ne tra­vaillent pas ! Ici, il y a suf­fi­sam­ment de places en crèches ( NDLR : un mil­lier) pour que les gens n’at­tendent pas des an­nées. Per­sonne n’est sé­lec­tion­né ni pri­vi­lé­gié ! » ful­mine Do­mi­nique, le fils, concur­rent dis­si­dent de la can­di­date Flo­rence Ber­thout, in­ves­tie par la tête de liste de l’UMP Na­tha­lie Kos­cius­ko- Mo­ri­zet. Les lo­ge­ments so­ciaux ( 8 %, le taux le plus éle­vé pour un ar­ron­dis­se­ment cen­tral) ont aus­si fait l’ob­jet d’at­tri­bu­tions soi­gnées : « Et alors ? C’est du clien­té­lisme au sens noble ! » ob­jecte Jean- Fran­çois Probst, an­cien di­rec­teur de la com­mu­ni­ca­tion de Ti­be­ri quand il était maire de Pa­ris, de 1995 à 2001 : « Jean est un homme simple, loyal, gen­til. Quelques bul­le­tins de vote en sus ne suf­fisent pas à ex­pli­quer sa lon­gé­vi­té. » Al­lu­sion à l’af­faire dite des faux élec­teurs du Ve qui, de­puis 1997, nour­rit un feuille­ton ju­ri­dique re­bon­dis­sant d’ap­pel en ap­pel. L’af­faire est tou­jours en cas­sa­tion.

Le Conseil d’Etat a va­li­dé les élec­tions mu­ni­ci­pales de 2001 et 2008 après avoir re­con­nu quelques di­zaines de fausses do­mi­ci­lia­tions au lieu de cen­taines au dé­but de l’af­faire. La té­na­ci­té du ma­gis­trat Ti­be­ri est pour beau­coup dans ce ré­sul­tat en peau de cha­grin.

De­puis 1998, les af­faires et les hu­mi­lia­tions ont for­gé la ca­pa­ci­té de ré­sis­tance des in­sé­pa­rables époux. D’abord, lors du « putsch » qu’en­gagent contre eux Jacques Tou­bon et Fran­çoise de Pa­na­fieu, deux ad­joints de Jacques Chi­rac. Puis, en 2001, quand Phi­lippe Sé­guin dé­croche l’in­ves­ti­ture du RPR alors que Ti­be­ri est maire sor­tant. Bat­tu, il se re­plie sur son cher Ve. « Phy­si­que­ment, ce n’est pas John Wayne. Mais il est tra­vailleur, fiable, sans ja­mais un seul coup tor­du à son ac­tif. Ce­la ex­plique son as­cen­sion et sa lon­gé­vi­té po­li­tique » , ré­sume Bled.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.