Do­mi­ni­que­veut se­fai­reun­pré­nom

Le Parisien (Paris) - - Politique - M. C.

De son père, il a hé­ri­té des dents du bon­heur et d’un im­per­cep­tible zo­zo­te­ment qui lui donnent un cu­rieux air ju­vé­nile. A 54 ans, Do­mi­nique Ti­be­ri, le dis­si­dent de l’UMP qui es­père bien s’as­seoir en mars dans le fau­teuil de maire du Ve, que son père oc­cupe de­puis 1983, est un faux ex­tra­ver­ti. Le « fils de Jean et Xa­vière » , comme le dé­si­gnent les élec­teurs de l’ar­ron­dis­se­ment, parle vo­lon­tiers de tout, sou­vent avec hu­mour, mais très peu de lui- même. Tout au plus sait- on qu’il est né dans l’ar­ron­dis­se­ment. A usé ses pan­ta­lons dans les écoles de l’ar­ron­dis­se­ment. Et choi­sit le corse en deuxième langue au bac avant de fré­quen­ter la fac de droit… de l’ar­ron­dis­se­ment ! Il la quitte avec un doc­to­rat de ges­tion. On sait aus­si qu’en 2011 le Conseil d’Etat a an­nu­lé sa no­mi­na­tion à un poste de contrô­leur éco­no­mique et fi­nan­cier au­quel l’avait pro­mu Ch­ris­tine La­garde. « Une in­jus­tice due à son nom ! » a tou­jours es­ti­mé son père, qui a trou­vé dans le fils son par­fait pro­lon­ge­ment po­li­tique. Se­ra- t- il exau­cé ? Pas d’après notre son­dage. Con­trai­re­ment à sa soeur, Do­mi­nique Ti­be­ri, cadre à Air France après avoir te­nu un res­tau­rant qui s’ap­pe­lait les Pieds dans le plat, est tom­bé tout pe­tit dans la po­li­tique. Avec ses pa­rents, il est for­cé­ment à bonne école. Et quand il n’est pas avec eux à ser­rer les mains place Mau­bert ou rue de la Con­tres­carpe, c’est qu’il fait ses « classes » au­près d’amis avi­sés, tel que l’an­cien mi­nistre RPR des re­la­tions avec le par­le­ment Ro­ger Ro­ma­ni, dont il a di­ri­gé le ca­bi­net. Tout ce que la chi­ra­quie a comp­té de Corses a fait sau­ter le pe­tit Do­mi­nique sur ses ge­noux et veillé sur son ap­pren­tis­sage po­li­tique. Amateur de haut- mé­doc, de lec­ture et de foot — même s’il est moins éna­mou­ré du PSG que son père —, Do­mi­nique a re­non­cé au bal­lon rond de­puis un ac­ci­dent au ge­nou. Mais comme pa­pa, il sait tout sur tout de ce qui se dit ou fait dans le Ve… Et comme lui, il a le cuir tan­né par les dif­fi­cul­tés qui pleuvent de­puis des an­nées sur la mai­son Ti­be­ri.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.