Dé­ses­pé­ré­ment­drôles !

Le Parisien (Paris) - - Loisirs et Spectacles - CA­THE­RINE BALLE

ans au­cune cam­pagne d’af­fi­chage ni au­cun ar­ticle dans la presse, ils car­tonnent de­puis plus d’un an au Grand Point- Vir­gule ( Pa­ris XVe). Ce sont trois tren­te­naires qui de­visent sur les femmes avec un hu­mour tendre, cy­nique et par­fois trash dans « Des­pe­rate Hou­se­men » . Le titre fait bien sûr écho à la sé­rie amé­ri­caine « Des­pe­rate Hou­se­wives » . Mais la com­pa­rai­son s’ar­rête à peu près là.

Seul sur scène, Jé­rôme Da­ran, an­cien au­teur de Flo­rence Fo­res­ti, ouvre le bal. Il in­carne un homme qui vient de se faire lar­guer et en­vi­sage de rap­pe­ler ses « an­ciens co­lo­ca­taires » : pa­pa et ma­man. Son ex lui re­pro­chait son « manque d’en­thou­siasme pour la pa­ter­ni­té » . « Les en­fants entre 0 et 3 ans, c’est comme une vod­ka- Red Bull : ça saoûle et ça em­pêche de dor­mir » , re­con­naît- il.

Son co­pain Sté­phane Mu­rat dé­barque en­suite avec ses sta­tis­tiques sur le couple. Se­lon lui, « dans une vie moyenne, un homme fait en­vi­ron 16 000 fois l’amour… dont 12 000 fois tout seul » . Sté­phane ne

Ssait pas tel­le­ment mieux s’y prendre avec les femmes : « Quand j’étais jeune, j’avais tou­jours un pré­ser­va­tif sur moi. Quand j’y re­pense… c’était pas pratique pour pis­ser. » Vient en­suite Alexis Mac­quart, le « ca­sé » de la bande, qui a ou­blié son 10e an­ni­ver­saire de ma­riage. « Je pen­sais que ça fai­sait huit ans… J’ai dû dor­mir pen­dant deux ans. »

On n’avait pas en­vie de choi­sir entre faire un one- man- show

et une pièce”

Sté­phane Mu­rat, co­mé­dien

La pièce al­terne ain­si entre mi­ni one- man- shows et sé­quences à deux ou trois co­mé­diens. L’en­semble est en­le­vé, drôle, in­ci­sif. « C’est une bonne sur­prise » , s’en­thou­siasment Ju­lie, 38 ans, et Anne, 35 ans, ve­nues après avoir re­çu un e- mail du site de vente de billets à prix ré­duits Billetre­duc. com. Ma­thilde et Pau­line, 24 et 23 ans, ont été at­ti­rées par le même site, l’his­toire et les bonnes cri­tiques. « C’était vrai­ment juste, on a beau­coup ri. »

Le pa­ri des trois hu­mo­ristes de 37 ans, qui se connaissent de­puis plus de dix ans, est donc réus­si. « On n’avait pas en­vie de choi­sir entre faire un one- man- show et une pièce » , ex­plique Sté­phane Mu­rat, pas­sé, entre autres, par « On n’de­mande qu’à en rire » . « L’union fait la force » , ren­ché­rit Alexis Mac­quart, is­su quant à lui du Ja­mel Co­me­dy Club. Ini­tia­le­ment mon­té dans une autre salle, « Des­pe­rate Hou­se­men » a in­ves­ti le Grand Point- Vir­gule en jan­vier 2013. D’abord deux soirs par semaine dans la salle de 200 places, le show rem­plit au­jourd’hui la salle de 400 fau­teuils six fois par semaine. Déses­pé­rés en amour, heu­reux sur scène. Au Grand Point- Vir­gule ( Pa­ris XVe). Du mer­cre­di au sa­me­di à 21 h 30, le di­manche à 17 heures. Places : 33 € sur www. le­grand­point­vir­gule. com. Dès 10 € sur Billetre­duc. com.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.