Le site qui fait po­lé­mique

Le Parisien (Paris) - - Politique - H. H.

Pour les par­ti­sans de la Ma­nif pour tous, c’est bien la ligne rouge que le site Li­gnea­zur. org a fran­chie. Cette plate- forme, sou­te­nue par le mi­nis­tère de l’Edu­ca­tion na­tio­nale de­puis 2009 sous l’ère de l’UMP Luc Cha­tel, a été lan­cée en 1997 par Si­da In­fo Ser­vice As­so­cia­tion pour ré­pondre aux ques­tions des per­sonnes « jeunes ou adultes » s’in­ter­ro­geant sur leur iden­ti­té ou leur orien­ta­tion sexuelle. Les op­po­sants au ma­riage gay re­prochent au mi­nis­tère d’en faire la pro­mo­tion dans les éta­blis­se­ments sco­laires, d’au­tant qu’une lettre da­tée de jan­vier… 2013 et si­gnée Vincent Peillon re­com­mande à des rec­teurs d’aca­dé­mie de pro­mou­voir la Ligne Azur en mi­lieu sco­laire. « L’en­sei­gne­ment de la théo­rie du genre est com­plé­té par le dis­po­si­tif Ligne Azur » , écrit la Ma­nif pour tous sur son site Internet. En pleine po­lé­mique sur l’ex­pé­ri­men­ta­tion de l’ABCD de l’éga­li­té, les cri­tiques se sont mul­ti­pliées ces der­niers jours sur les ré­seaux so­ciaux. « Ligne Azur ou le dé­lire ho­mo­sexua­liste pous­sé à son pa­roxysme » , ose un twit­tos « roya­liste » et « ca­tho­lique ro­main » . « Le mi­nis­tère en­voie nos en­fants de 11 ans sur ça ! » s’in­surge une mère de fa­mille. Les in­ter­nautes ciblent no­tam­ment un ta­bleau qui liste les dif­fé­rentes pos­si­bi­li­tés d’iden­ti­té et d’orien­ta­tion sexuelle. Dans chaque ca­té­go­rie, l’ado­les­cent peut choi­sir, par exemple : je suis né homme/ femme, je me sens homme/ femme/ trans, etc. « Il existe pour cha­cun un éven­tail de pos­si­bi­li­tés » , in­dique Ligne Azur, in­vi­tant les per­sonnes à par­ta­ger leurs pré­oc­cu­pa­tions « sans ju­ge­ment mo­ral » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.