Soup­çonsde meur­tre­sauB­ré­sil

Le Parisien (Paris) - - Faits divers - J.- M. D.

ntre 2000 et 2006, Mike Laya­ni vit au Bré­sil, où il re­joint pour ses af­faires un pa­rent. Ils montent la so­cié­té Pro­ca­pui, une ferme d’éle­vage de cre­vettes, dans le nord du pays, dont la pro­duc­tion est ex­por­tée aux Etats- Unis. Là- bas aus­si, ses af­faires tournent à l’aigre. Trop d’ar­gent em­prun­té à des sous­crip­teurs gru­gés qui de­mandent des comptes. Au Bré­sil, une com­mis­sion d’en­quête par­le­men­taire de l’Etat du Ceará est ouverte, di­ri­gée par le dé­pu­té Paul Duarte, qui s’in­té­resse aux in­dus­triels de la cre­vette. Il re­proche aux en­tre­pre­neurs « d’avoir vi­dé les comptes de leur so­cié­té » et cherche « à com­prendre pour­quoi sept ho­mi­cides ont été com­mis dans le pe­tit monde gra­vi­tant au­tour de la so­cié­té Pro­ca­pui » .

EnIl In­vi­té à col­la­bo­rer à l’en­quête, Mike Laya­ni dé­cline l’in­vi­ta­tion en ar­guant qu’il n’a pas l’ar­gent pour se rendre de São Pau­lo à For­ta­le­za. Les ser­vices par­le­men­taires sont prêts à lui payer le trans­port. Laya­ni ne vien­dra ja­mais té­moi­gner, ni son as­so­cié, Eu­nice Leal, qui in­voque des en­nuis de san­té. Le dé­pu­té Paul Duarte met en cause Mike Laya­ni dans des af­faires d’ho­mi­cides et un tra­fic de stu­pé­fiants. Un juge de l’Etat du Ceará est sai­si et dé­livre en août 2007 l’équi­valent d’un man­dat d’ar­rêt à l’en­contre du Fran­co- Amé­ri­cain pour ne pas s’être ren­du à sa con­vo­ca­tion. Il fait aus­si l’ob­jet d’une mise en cause pour « blan­chi­ment d’ar­gent » , « contre­bande » , « éva­sion fis­cale » et « ho­mi­cides » . De­puis, Laya­ni n’a cu­rieu­se­ment plus re­mis les pieds au Bré­sil, « ce qui est contra­dic­toire avec la ges­tion des in­té­rêts qu’il dit y dé­te­nir » , re­lève le par­quet de Bor­deaux. Quant à ses avo­cats, ils as­surent que « ces élé­ments d’ac­cu­sa­tion sur­gis de nulle part ne sont pas dans le dos­sier fran­çais » .

ignore une con­vo­ca­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.