Evry2, ses­bou­tiques... et­le­grand­sta­de­de­rug­by

Les­clients­du­cen­tre­com­mer­cial consul­tés

Le Parisien (Paris) - - Ile-De- France - LAURENT DEGRADI

nLe

« Grand stade de rug­by. In­for­mez- vous, ex­pri­mez­vous ! » Le dé­bat pu­blic sur le pro­jet de stade de rug­by de Ris- Oran­gis s’est te­nu hier au centre com­mer­cial Evry 2. Les consom­ma­teurs ont pu pro­fi­ter de la der­nière ligne droite des soldes pour en ap­prendre un peu plus sur le mas­to­donte de 82 000 places qui pour­rait voir le jour sur le site de l’an­cien hip­po­drome, à l’ini­tia­tive de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de rug­by ( FFR).

pu­blic in­quiet des trans­ports et du fi­nan­ce­ment

Bro­chures en main, Jacques Ar­chim­baud, le pré­sident de la Com­mis­sion par­ti­cu­lière du dé­bat pu­blic, n’a d’ailleurs pas hé­si­té à al­ler au contact du pu­blic : « Ce dé­bat in­té­resse tout le monde. De­puis le lan­ce­ment des réunions pu­bliques en no­vembre, on s’est aper­çu que les gens sont plu­tôt fa­vo­rables à l’idée de ce grand stade à proxi­mi­té d’Evry. »

Un avis po­si­tif qui n’em­pêche pas les per­sonnes ren­con­trées d’émettre des ré­serves au­tour de deux axes prin­ci­paux : les trans­ports et le fi­nan­ce­ment. « Quand l’hip­po­drome était en ac­ti­vi­té, les routes étaient sa­tu­rées. Et il y avait au maxi­mum 5 000 per­sonnes » , rap­pelle un père de fa­mille d’Evry. « Si on aug­mente nos im­pôts pour fi­nan­cer ce pro­jet, je dis non ! » , ra­joute son voi­sin qui es­père des contre­par­ties po­si­tives pour l’em­ploi en Es­sonne.

« Les gens se posent les bonnes ques­tions, re­con­naît Jacques Ar­chim­baud. Ils se de­mandent aus­si si ce stade n’est pas trop éloi­gné de Pa­ris pour que ça marche. Mais de­puis le dé­but du dé­bat pu­blic, les lignes ont bou­gé et le cli­mat me pa­raît plus dé­ga­gé qu’avant le dé­but de ces concer­ta­tions. »

La réunion pu­blique de clô­ture est pré­vue à Pa­ris le 13 fé­vrier à 20 heures. Fin juin, la FFR et les col­lec­ti­vi­tés lo­cales en étu­die­ront les conclu­sions pour don­ner ou non une suite fa­vo­rable au pro­jet. En cas de feu vert, le per­mis de construire se­rait dé­po­sé l’an pro­chain. L’inau­gu­ra­tion du stade se fe­rait « à l’ho­ri­zon 2018 » , se­lon la FFR.

( LP/ L. D.)

Evry ( Es­sonne), hier. Si les per­sonnes ren­con­trées sont plu­tôt fa­vo­rables au pro­jet, elles craignent en re­vanche une aug­men­ta­tion de leurs im­pôts et des em­bou­teillages.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.