Es­cale à

Le Parisien (Paris) - - Mon dimanche - TILLY ( EURE) M. V.

Au­tre­fois, sur tous les champs en­vi­ron­nant cette ferme du XVIIe siècle pous­saient des cé­réales. Lorsque Mi­chel Gal­mel a re­pris l’ex­ploi­ta­tion, en 1992, avec son épouse Chan­tal, le vent du chan­ge­ment a souf­flé. « La cé­réale n’al­lait plus aus­si bien. Mais il n’était pas conce­vable d’aban­don­ner la pro­prié­té. » Le fer­mier s’est donc lan­cé dans une nou­velle fi­lière, la pomme. « On a plan­té des ver­gers, on a sup­pri­mé les champs, on a créé des mares et un cadre de vie agréable, puisque je suis at­ta­ché à la no­tion de dé­ve­lop­pe­ment du­rable. » Pro­duit phare de la mai­son, le cidre, as­sem­blé à par­tir de 9 va­rié­tés de pommes. « Son point fort, as­sure son créa­teur, est l’équi­libre entre l’aci­di­té, qui donne de la fraî­cheur et de la to­ni­ci­té, la su­cro­si­té, qui donne la ron­deur en bouche, et l’as­trin­gence, qui ap­porte son ca­rac­tère et sa char­pente. » Un cre­do qu’on re­trouve af­fi­ché sur un ta­bleau dans la cave, ouverte aux vi­sites. Ses quelque 14 600 pom­miers re­cen­sés lui per­mettent de pro­duire aus­si du jus de pomme, du pé­tillant, mais aus­si de l’eau de vie de cidre ( « c’est comme du cal­va­dos, mais nous n’avons pas le droit d’uti­li­ser le nom, car nous ne sommes pas dans la zone de pro­duc­tion » ) . La bou­tique de la Ferme des Ruelles vend éga­le­ment de la com­pote ou du vi­naigre de cidre. nE­ner­gies Bien en­ten­du, on peut vi­si­ter la pro­prié­té. Un par­cours au cours du­quel Mi­chel mul­ti­plie les anec­dotes, im­pli­qué qu’il est dans la lutte pour la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment et le sou­ci d’éla­bo­rer des pro­duits de qua­li­té. Et si vous dor­mez sur place, dans l’une des deux chambres d’hôte, sa­chez que le chauf­fage vient de la com­bus­tion de mis­can­thus, une her­ba­cée d’ori­gine afri­caine et asia­tique au très fort ren­de­ment éner­gé­tique. Mi­chel en a plan­té quelques hec­tares, qui pompent très peu d’eau et chauffent toute la ferme en li­mi­tant les re­jets de CO2.

vertes

à Tilly. Tél. 02.32.77.46.71, www. fer­me­des­ruelles. com. Ouvert tous les jours de 9 heures à 19 heures, sauf le di­manche ( sur ren­dez- vous). 2 chambres d’hôte, 75 € la nuit ( pe­tit dé­jeu­ner com­pris) pour 2 per­sonnes, 64 € dès la 2e nuit ; 85 € et 74 € pour 3 per­sonnes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.