« LaRe­vanche d’une blonde »

Le Parisien (Paris) - - Mon dimanche - RE­NAUD BA­RONIAN

6Ter, 20 h 50. Star de son ly­cée de Los An­geles, la blonde Elle Woods a tous les atouts pour réus­sir : jo­lie, sur­douée et po­pu­laire au­près des autres élèves. Jus­qu’au jour où son pe­tit co­pain la plaque à cause de ses am­bi­tions po­li­tiques : im­pos­sible, se­lon lui, de vi­ser un poste au Sé­nat en ayant une « blonde » pour fian­cée ! Elle dé­cide alors de lui prou­ver qu’une blonde peut en avoir sous le ca­pot et part à la conquête de la plus pres­ti­gieuse uni­ver­si­té amé­ri­caine, Har­vard, où elle va fi­nir par s’im­po­ser par­mi les meilleurs étu­diants de sa pro­mo­tion… Farce lé­gère et pé­tillante, « La Re­vanche d’une blonde » ( 2001) doit beau­coup à l’in­ter­pré­ta­tion en­le­vée de Reese Wi­thers­poon, d’une for­mi­dable jus­tesse dans le rôle d’Elle. Iro­nie de l’his­toire : long­temps consi­dé­rée à Hol­ly­wood comme une « blonde » écer­ve­lée à cause de ce rôle, Reese Wi­thers­poon prit sa re­vanche cinq ans plus tard en dé­cro­chant l’Os­car de la meilleure ac­trice pour sa com­po­si­tion bluf­fante dans « Walk the Line » .

: pé­tillant

( Phi­lippe Quaisse.)

Gé­rard Ju­gnot dans « les Choristes » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.