La France cris­pée

Des di­zaines de mil­liers de per­sonnes sont at­ten­dues au­jourd’hui àPa­ris et à Lyon pour dé­fendre leur vi­sion de la fa­mille.

Le Parisien (Paris) - - La Une - CH­RIS­TEL BRIGAUDEAU ET HÉ­LÈNE HAUS

Por­tés par la po­lé­mique sur l’éga­li­té des sexes à l’école, les par­ti­sans de la Ma­nif pour tous re­des­cendent dans la rue. Gros plan sur une né­bu­leuse conser­va­trice qui balance entre exas­pé­ra­tion et théo­rie du com­plot.

Ar­més de leurs sem­pi­ter­nels dra­peaux roses et bleus, éten­dards de re­fus hé­té­ro­clites, les or­ga­ni­sa­teurs de la Ma­nif pour tous veulent ra­ni­mer leur flamme d’in­di­gna­tion mo­rale. Huit mois après leur der­nière ma­ni­fes­ta­tion, qui avait réuni entre 150 000 et un mil­lion de per­sonnes se­lon les sources, les or­ga­ni­sa­teurs es­pèrent at­ti­rer des foules, cet après­mi­di à Pa­ris, entre les In­va­lides et Den­fert- Ro­che­reau, ain­si qu’à Lyon.

Au len­de­main du ras­sem­ble­ment pour la dé­fense de l’IVG, qui a réuni jus­qu’à 40 000 per­sonnes se­lon les or­ga­ni­sa­teurs, c’est en­core une fois pour des ques­tions de so­cié­té et une cer­taine vi­sion de la fa­mille qu’une par­tie de la France va battre le pa­vé. Car, même di­vi­sés après le dé­part de leur égé­rie Fri­gide Bar­jot qui n’ap­pelle pas à ma­ni­fes­ter au­jourd’hui, les hé­rauts de la fa­mille tra­di­tion­nelle ne s’avouent pas vain­cus. « Au dé­part, ce col­lec­tif s’est consti­tué pour pe­ser contre une loi. Il a échoué, mais la mo­bi­li­sa­tion a dé­pas­sé ses es­poirs les plus fous » , sou­ligne l’his­to­rienne Da­nielle Tar­ta­kows­ky, au­teur du livre « les Droites et la Rue » ( Ed. la Dé­cou­verte). « La ma­ni­fes­ta­tion de ce di­manche a sur­tout vo­ca­tion à sou­der ce col­lec­tif, pour en faire une force ca­pable de pe­ser quand elle l’es­time né­ces­saire » , ajoute- t- elle.

La pers­pec­tive d’un éven­tuel droit à la pro­créa­tion mé­di­ca­le­ment as­sis­tée ( PMA) ou au re­cours à des mères por­teuses ( GPA) pour les ho­mo­sexuels est le nou­vel épou­van­tail du mou­ve­ment. Les ma­ni­fes­tants surfent aus­si sur le raz- de- ma­rée in­at­ten­du des an­ti- genre. Dans une cen­taine d’écoles, des pa­rents ont boy­cot­té la classe lun­di der­nier pour pro­tes­ter contre l’en­sei­gne­ment d’une sup­po­sée théo­rie du genre. S’ils ne sont pas à l’ini­tia­tive de cette fronde, les té­nors de la Ma­nif pour tous s’y re­trouvent aus­si.

Pour Jé­rôme Bru­net, le porte- pa­role du mou­ve­ment, cette « idéo­lo­gie » dif­fu­se­rait des concepts « sub­ver­sifs » , cen­sés faire pen­cher la balance « dans le dé­bat sur l’adop­tion des en­fants par deux per­sonnes de même sexe. Toutes ces ques­tions sont liées, il y a une lo­gique der­rière tout ce­la » , af­firme- t- il.

Le gou­ver­ne­ment, qui tente de désa­mor­cer la ru­meur de­puis une semaine, craint d’éven­tuels dé­bor­de­ments, une semaine après le Jour de co­lère en marge du­quel 262 per­sonnes ont été in­ter­pel­lées. « Il est lé­gi­time que des ma­ni­fes­ta­tions puissent se te­nir dans les rues de nos villes, car c’est une li­ber­té fon­da­men­tale. Il y a une vi­gi­lance à avoir par rap­port à des mou­ve­ments ex­tré­mistes, ra­cistes » , a pré­ve­nu Fran­çois Hol­lande ven­dre­di. La foule se­ra sur­veillée par 2 500 po­li­ciers aux­quels s’ajou­te­ront plu­sieurs di­zaines d’agents pri­vés re­cru­tés par les or­ga­ni­sa­teurs. De la réus­site de leur ren­dez- vous dé­pend leur pro­chaine croi­sade : la pré­sen­ta­tion le 8 mars, lors de leur Gre­nelle de la fa­mille, d’une « loi- cadre » qui consti­tue­rait, disent- ils, « une al­ter­na­tive » au pro­jet de loi que doit pré­sen­ter, au se­cond se­mestre 2014, la mi­nistre dé­lé­guée en charge de la Fa­mille, Do­mi­nique Ber­ti­not­ti.

La mo­bi­li­sa­tion a dé­pas­sé les es­poirs les plus fous” Da­nielle Tar­ta­kows­ky, au­teur du livre « les Droites et la rue »

( LP/ Oli­vier Cor­san.)

( LP/ Jean- Bap­tiste Quen­tin.)

Place des In­va­lides, Pa­ris ( VIIe), le 26 mai 2013. Des cen­taines de mil­liers de per­sonnes étaient ve­nues par­ti­ci­per à la der­nière Ma­nif pour tous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.