Ces­nou­velles ap­plis ont la cote

Le Parisien (Paris) - - Lefaitdujour - A. R.

Fa­ciles à uti­li­ser, très ef­fi­caces pour par­ta­ger ins­tan­ta­né­ment des conte­nus à la du­rée de vie par­fois tem­po­raire : voi­ci les nou­velles ap­pli­ca­tions à la mode. Vine. Lan­cée il y a un an, l’ap­pli­ca­tion Vine fait un car­ton ( plus de 40 mil­lions d’abon­nés dans le monde) en pro­po­sant l’échange de courtes vi­déos de 6 se­condes maxi­mum cap­tées par smartphone. Ins­ta­gram, qui ap­par­tient à Fa­ce­book et se li­mi­tait au­pa­ra­vant aux seules pho­tos, s’est lui aus­si mis à la vi­déo en au­to­ri­sant une du­rée de 15 se­condes par clip. Snap­chat. Avec 30 mil­lions d’uti­li­sa­teurs, Snap­chat est le grand suc­cès de ces der­niers mois. Avec Snap­chat, on cap­ture une pho­to, ac­com­pa­gnée ou non d’un mes­sage, que l’on en­voie à un autre abon­né ou à un groupe. On choi­sit la du­rée de vie du cli­ché ( de 1 à 10 se­condes), pen­dant la­quelle le des­ti­na­taire en pro­fi­te­ra avant qu’il ne s’au­to­dé­truise. Les ados en raf­folent. FUYO. Der­rière cet acro­nyme ( For Your Eyes On­ly, en an­glais) se cache une ap­pli­ca­tion fran­çaise qui dé­bar­que­ra dans quelques jours. Elle per­met d’en­voyer des mes­sages à du­rée li­mi­tée mais sans mon­trer patte blanche. Un pseu­do et un mot de passe suf­fisent. What­sApp. Cette ap­pli­ca­tion de mes­sa­ge­rie ins­tan­ta­née uti­lise le nu­mé­ro de té­lé­phone comme iden­ti­fiant et per­met d’en­voyer et de re­ce­voir des mes­sages, des pho­tos et du son à tra­vers le monde sans sur­coût de com­mu­ni­ca­tion. Sur­tout uti­li­sé par les jeunes pour com­mu­ni­quer avec leurs amis à l’étran­ger.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.