L’Ely­sée cher­cheu­ne­plume

Le Parisien (Paris) - - Politique - É. H.

« Cherche nor­ma­lien, sa­chant écrire et ayant un peu de po­li­tique en tête. » Voi­là en sub­stance la pe­tite an­nonce que pour­rait pas­ser au­jourd’hui Fran­çois Hol­lande, en quête d’une nou­velle plume. Ce week- end, le pré­sident a en ef­fet dé­ci­dé de mettre fin aux fonc­tions de Paul Ber­nard, conseiller dis­cours et études à l’Ely­sée, à comp­ter du 1er fé­vrier. Une dé­ci­sion prise d’un com­mun ac­cord, Paul Ber­nard de­vant re­joindre le Con­seil d’Etat. Ex- plume de Ber­trand De­la­noë à la mai­rie de Pa­ris, ce nor­ma­lien de 36 ans, agré­gé de lettres, avait re­joint le pa­lais pré­si­den­tiel pour ai­der Hol­lande dans ses pro­jets de dis­cours. Ce tra­vail de l’ombre per­met, no­tam­ment, au chef de l’Etat de dis­po­ser d’une pre­mière trame… le pré­sident ayant l’ha­bi­tude « d’écrire ou de ré­écrire lui- même ses dis­cours » . L’Ely­sée a aus­si per­du ce week- end son Mon­sieur Eu­ro avec le dé­part d’Ar­naud Ose­redc­zuk, conseiller au fi­nan­ce­ment de l’éco­no­mie et à l’eu­ro, proche de Jean- Pierre Jouyet, le pa­tron de la Banque pu­blique d’in­ves­tis­se­ment ( BPI).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.