Le­roi­duW­hop­perà­gui­chets­fer­més

Le Parisien (Paris) - - Economie - E. M.

Un mois après l’ou­ver­ture du troi­sième Bur­ger King de France, si­tué dans la gare Saint- La­zare ( Pa­ris VIIIe), le roi du Whop­per conti­nue d’af­fo­ler les clients. Ter­rasse bon­dée, at­tente moyenne d’une heure, agent de sé­cu­ri­té à l’en­trée…

« Mes clients ne pou­vaient plus pas­ser parce que la queue lon­geait l’en­trée, té­moigne un ven­deur de l’en­seigne Re­lay toute proche. J’ai dû aler­ter la di­rec­tion du Bur­ger King. » Ce pro­blème ré­glé, le mar­chand de jour­naux a su pro­fi­ter de l’af­fluence aux portes du géant amé­ri­cain. « Le week- end, mon chiffre d’af­faires aug­mente de 20 %. Les clients achètent des bois­sons et la presse people pour pa­tien­ter. » Même constat chez Clas- s’croute qui cible les voyageurs pres­sés, à 30 m du Bur­ger King. « La pre­mière se­maine, cer­tains, dé­cou­ra­gés par l’at­tente, se ra­bat­taient sur nos sand­wichs. »

nL’en­goue­ment

bé­né­fi­cie aux com­merces alen­tour

Avec 70 places à l’in­té­rieur et une ter­rasse de 160 m2 que Bur­ger King par­tage avec Star­bucks, le res­tau­rant est bon­dé. A l’une des tables, Ric­car­do, qui a at­ten­du plus d’une heure, jure qu’il ne re­vien­dra plus. « Ils ont ou­blié le fast de food » , plai­sante- il. « C’était vrai­ment trop long, confirme son co­pain Ma­nuel. Et un peu cher. » Ce­pen­dant, les amis ont ap­pré­cié leur bur­ger « plus sa­vou­reux et moins bour­ré de sauce que chez McDo » .

Coum­ba, une autre cliente, est elle aus­si sé­duite par le goût de la viande. Tous les com­merces pro­fitent de cet en­goue­ment. « L’ar­ri­vée de Bur­ger King est un atout » , confirme Laurent Ta­mi­sier, di­rec­teur ré­gio­nal de Klé­pierre, l’ex­ploi­tant du centre com­mer­cial de la gare Saint- La­zare.

Et les autres fast- foods ? « On a fait un bon mois de dé­cembre, comme tou­jours à cette pé­riode » , as­sure- t- on chez Quick, en face de la gare. A 200 m de là, le gé­rant de McDo pré­tend que son chiffre d’af­faires a dou­blé. « Il y a tellement de monde que Bur­ger King ne peut pas suivre le rythme ; du coup, ça gonfle les chiffres de tous les res­tau­rants du coin » , as­sure Ha­bib.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.