Des os sur­me­sure

Le Parisien (Paris) - - Lerendez- Vous - J. H.

Le bi­lan fait mal : en France, on compte chaque an­née un mil­lion de frac­tures os­seuses, dont 5 à 10 % ne sont pas ré­pa­rées. Pour ces cas com­pli­qués, seule une greffe est en­vi­sa­geable. Quand c’est im­pos­sible, cer­taines per­sonnes vivent avec un trou dans le crâne… La so­cié­té Os­seoMa­trix a mis au point des os de syn­thèse. Une sorte d’im­pri­mante 3D crée « la pièce man­quante » à par­tir des me­sures four­nies par un scan­ner. Cet os est en poudre de cé­ra­mique. Sa struc­ture per­met aux cel­lules os­seuses et aux vais­seaux san­guins de la co­lo­ni­ser. Au bout de quelques mois, l’os na­tu­rel prend to­ta­le­ment la place de l’im­plant. Os­seoMa­trix pré­voit d’en­trer en phase de com­mer­cia­li­sa­tion cette an­née, après avoir ob­te­nu l’au­to­ri­sa­tion de l’Agence na­tio­nale de sé­cu­ri­té du mé­di­ca­ment et des pro­duits de san­té. La so­cié­té tra­vaille à l’éla­bo­ra­tion d’un pro­cé­dé de mi­cro­fu­sion la­ser d’une ex­trême pré­ci­sion.

( LP/ Ju­lien Heyligen.)

Pa­ris, le 22 avril 2011. La so­cié­té Os­seoMa­trix, que Di­dier Ni­mal a créée, a mis au point des os de syn­thèse en poudre de cé­ra­mique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.