Créer­de­la­peau

Le Parisien (Paris) - - Lerendez- Vous - J. H.

Le la­bo­ra­toire I- Stem est spé­cia­li­sé dans l’étude des cel­lules souches. Elles ap­pa­raissent chez l’em­bryon entre cinq jours et de­mi et sept jours après la fé­con­da­tion et sont aptes à de­ve­nir n’im­porte quelle cel­lule de l’or­ga­nisme. Les cher­cheurs d’I- Stem ont réus­si en 2009 à orien­ter ces cel­lules souches pour les faire de­ve­nir de la peau hu­maine. Au­jourd’hui, pour sau­ver un grand brû­lé, les mé­de­cins lui pré­lèvent un frag­ment de peau qu’ils mettent en culture avant de le gref­fer. Pro­blème : cette ma­ni­pu­la­tion prend en moyenne trois se­maines. Entre- temps, le pa­tient, af­fai­bli, peut mou­rir de déshy­dra­ta­tion ou d’in­fec­tion. En 2011, l’I- Stem est ar­ri­vé à créer de l’épi­derme pig­men­té qui pour­rait être uti­li­sé no­tam­ment dans le trai­te­ment de per­sonnes at­teintes de vi­ti­li­go ( dé­pig­men­ta­tion de la peau). A l’ave­nir, l’ob­jec­tif est de créer une banque de peau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.