Edi­tion Le­li­vre­fou­du­réa­li­sa­teurde « StarWars »

Le Parisien (Paris) - - Loi­sir­sets­pec­tacles - RE­NAUD BARONIAN

l a tou­jours ai­mé les énigmes et son livre lui res­semble. J. J. Abrams, le créa­teur des sé­ries té­lé « Lost » , « Per­son of In­ter­est » , et le réa­li­sa­teur des ré­cents « Star Trek » et des fu­turs « Star Wars » au ci­né­ma, pu­blie son pre­mier livre, « S. » * , co­écrit avec le ro­man­cier Doug Dorst. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un ov­ni lit­té­raire. « S. » se pré­sente sous la forme d’un luxueux cof­fret noir scel­lé, qui une fois ou­vert… re­cèle un autre ro­man, « le Ba­teau de Thé­sée » , sem­blable à un vieux livre des an­nées 1940 dans le­quel ont été in­sé­rés cou­pures de presse, cartes pos­tales ou plans grif­fon­nés. Dès les pre­mières pages, on com­prend que le ro­man au­rait été écrit en 1949 par un cer­tain V. M. Stra­ka, mys­té­rieux au­teur dont la vé-

Iri­table iden­ti­té n’a ja­mais été connue. L’ou­vrage contient des notes de deux étu­diants : Jen, qui pré­pare sa li­cence, et Eric, thé­sard pas­sion­né par Stra­ka et vi­ré de la fac. Le se­cond a ou­blié le livre dans une bi­blio­thèque, la pre­mière l’a ré­cu­pé­ré, an­no­té, et lais­sé au même en­droit : s’en­suit une cor­res­pon­dance qui va s’éta­ler sur les 400 pages du « Ba­teau de Thé­sée » .

nRo­man

à clés, his­toire d’amour, thriller…

Pour le lec­teur, l’exer­cice est peu com­mun : il s’agit de lire en pa­ral­lèle l’oeuvre de Stra­ka, les notes de bas de page de son étrange tra­duc­teur, et la conver­sa­tion épis­to­laire des deux hé­ros. Ce­la de­vient vite fas­ci­nant : le ro­man — l’his­toire d’un homme, S., qui ne sait pas qui il est et vogue sur un ba­teau fan­tôme — donne froid dans le dos, tan­dis que la te­neur des notes échan­gées par Jen et Eric, qui cherchent à per­cer l’énigme Stra­ka, se fait plus in­time. Evi­dem­ment, ils vont tom­ber amou­reux, tan­dis que des ré­vé­la­tions sur leur pas­sé vont ap­pa­raître et que leur vie se­ra me­na­cée par des es­pions…

A la fois ro­man à clés, his­toire d’amour, thriller, ré­cit fan­tas­tique et beau livre, « S. » a consti­tué un pa­ri fou en termes de fa­bri­ca­tion pour l’édi­teur Mi­chel La­fon. Ch­ris­tian Toa­nen, res­pon­sable de pro­duc­tion, ex­plique qu’ « il fal­lait pro­cu­rer au lec­teur l’idée de pos­sé­der un livre unique, grâce à des tech­niques d’im­pres­sion par­ti­cu­lières » , à sa­voir des po­lices ty­po­gra­phiques spé­ci­fiques qui imitent l’écri­ture ma­nus­crite pour les an­no­ta­tions des hé­ros, des gau­frages sur la cou­ver­ture, et les ob­jets dis­sé­mi­nés dans le livre. « Le tout e n i mpri­mant l ’ ou­vrage à 25 000 exem­plaires » , et pour un prix abor­dable. « Im­pos­sible de faire ça avec des ma­chines, pour­suit- il. Du coup, les études, la concep­tion et les pro­to­types ont été réa­li­sés en France, mais les col­lages ou pliages ma­nuels et l’im­pres­sion ont été ef­fec­tués en Chine. »

A l’ar­ri­vée, le ré­sul­tat est spec­ta­cu­laire : on a l’im­pres­sion de pos­sé­der un exem­plaire unique. Ne reste alors qu’à se ré­ga­ler avec cette love sto­ry ori­gi­nale, dou­blée d’un thriller… * « S. » de J. J. Abrams et Doug Dorst, Ed. Mi­chel La­fon, 24,95 €.

( LP/ M. L. C.)

« S. » se pré­sente sous la forme d’un cof­fret noir scel­lé, qui re­cèle un autre ro­man, « le Ba­teau de Thé­sée » , dans le­quel ont été in­sé­rés, entre autres, des plans grif­fon­nés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.