Lu­cas at­ten­du au tour­nant

Le Parisien (Paris) - - Sports - F. G.

Qui pour rem­pla­cer Ca­va­ni ? Hier, Laurent Blanc n’a pas vou­lu ré­pondre à la ques­tion. Mais la der­nière op­po­si­tion avant le dé­part pour Nantes a li­vré de pré­cieuses in­di­ca­tions. Si l’on s’en tient à celle- ci, c’est Lu­cas qui de­vrait sup­pléer l’ab­sence du Ma­ta­dor ce soir, et plus si af­fi­ni­tés.

Le Bré­si­lien était ali­gné au sein d’une at­taque com­po­sée d’Ibra­hi­mo­vic dans l’axe et de Lavezzi sur le cô­té gauche. L’en­traî­neur pa­ri­sien est fi­dèle à ses choix des der­nières se­maines.

nB­lanc ne pré­voit pas de chan­ger de sys­tème

De­puis le dé­but de l’an­née, à chaque fois que Blanc a dû ef­fec­tuer un chan­ge­ment en at­taque, l’an­cien joueur de São Pau­lo a été sys­té­ma­ti­que­ment pri­vi­lé­gié au dé­tri­ment de Jé­ré­my Mé­nez, son prin­ci­pal concur­rent, voire de Ja­vier Pas­tore. C’était le cas face à Brest, Guin­gamp, Nantes et Ajac­cio.

Ces der­nières se­maines, le Bré­si­lien en a d’ailleurs pro­fi­té pour dé­li- vrer 3 nou­velles passes dé­ci­sives ( 9 toutes com­pé­ti­tions confon­dues), mais Blanc ne semble pas en­tiè­re­ment con­quis. « On dit d’un at­ta­quant qu’il a été bon quand il a été dé­ci­sif. Je sais que ce n’est pas évi- dent car, quand vous ne jouez pas, il n’est pas fa­cile d’être dans le bon tem­po. Mais quand le temps de jeu se pré­sente, il vaut mieux être per­for­mant » , a sou­hai­té rap­pe­ler le coach pa­ri­sien pour ex­hor­ter son at­ta­quant à plus d’ef­fi­ca­ci­té. Il faut dire que Lu­cas, au­teur de 3 buts de­puis le dé­but de la sai­son, est muet de­puis le 23 no­vembre et sa der­nière réa­li­sa­tion face à Reims. En­fin, Yo­han Ca­baye, ali­gné avec les rem­pla­çants, de­vrait en­core une fois en­trer en cours de jeu, même si Blanc a consi­dé­ré hier que l’in­ter­na­tio­nal fran­çais était « apte à jouer » dès le dé­but du match. « Phy­si­que­ment, il est bien. Il s’est fon­du dans le groupe d’une ma­nière na­tu­relle, et si je dois faire ap­pel à lui, je ne me po­se­rais pas de ques­tions » , a com­men­té le Pré­sident.

Ce­lui- ci ne pré­voit pas de chan­ger de sys­tème, même après la bles­sure de Ca­va­ni pour trois se­maines. « On peut évo­luer ou chan­ger de sys­tème pen­dant le match, sou­ligne- t- il. Mais j’ai une équipe qui me donne en­tière sa­tis­fac­tion. On a eu d’autres bles­sés cette sai­son, comme Lavezzi ou Pas­tore, et on a fait en sorte de pour­suivre dans notre phi­lo­so­phie, notre sys­tème de jeu et d’en­gran­ger des points. »

Parc des Princes ( Pa­ris), le 23 sep­tembre. Lu­cas et Eze­quiel Lavezzi ( de dos) au­ront la lourde res­pon­sa­bi­li­té d’épau­ler Ibra en at­taque. ( Team­shoot/ MaxPPP.)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.