La­my- Chap­puis, l’ex­cep­tion

Le Parisien (Paris) - - Jeuxolympiques D'hiver -

Cham­pion olym­pique de combiné nor­dique, Ja­son La­my- Chap­puis est avec Mar­tin Four­cade et Alexis Pin­tu­rault l’un des chouchous des spon­sors. Bien lo­ti dé­jà avant sa mé­daille d’or de Van­cou­ver, le Ju­ras­sien de 27 ans a pé­ren­ni­sé ses re­ve­nus. « Si au­pa­ra­vant je si­gnais pour un ou deux ans, dé­sor­mais la du­rée est de 4 ans » , ex­plique- t- il. Deux contrats pour les skis ( saut et ski de fond), un pour le casque, un autre pour les gants ou en­core les bâ­tons, sous contrat aus­si avec la ré­gion Franche- Com­té, une com­pa­gnie de bus, les douanes… De­puis cette an­née, il prête éga­le­ment son image à Gillette, marque du groupe Proc­ter & Gamble. « Je n’ai ja­mais vrai­ment ga­lé­ré car j’ai eu la chance, dès ma 2e sai­son, de bé­né­fi­cier d’un contrat avec les douanes, sou­ligne le porte- dra­peau de la dé­lé­ga­tion tri­co­lore. Dès lors, j’avais un sta­tut puis se sont ra­jou­tés tous les spon­sors. J’ai éga­le­ment quelques avan­tages en na­ture comme une voi­ture ou des bois­sons éner­gé­tiques. » Ses re­ve­nus sont in­fé­rieurs à ceux d’un lea­der en ski al­pin, mais La­my- Chap­puis n’est pas à plaindre. « De­puis 2010, je vis très bien de mon sport, mais ça n’a rien voir avec cer­tains spor­tifs. Di­sons que je gagne en un an ce que touche un bon foot­bal­leur en un mois. »

( AFP.)

Ja­son La­my- Chap­puis est l’un des chouchous des spon­sors.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.